Rugby : les Pays de la Loire, terre d’ovalie

En Pays de la Loire, le rugby ne cesse de se développer. Fort d’une base solide de licenciés, ce territoire peut aussi désormais compter sur des clubs de plus en plus ambitieux.

 

Cap à l’Ouest. Quoi de plus normal pour le rugby. Mais dans ce cas précis, c’est bien au Nord-Ouest, en Pays de la Loire, que le ballon ovale se développe. « Nous partageons tous un objectif fort, celui de fédérer l’ensemble des acteurs du rugby dans la région », explique ainsi Dominique Coquelet, président de la Ligue de Rugby des Pays de la Loire. Un territoire qui peut compter sur 11 000 licenciés, mais aussi 58 clubs qui font vivre le rugby au quotidien au sein de la région. « Le terrain reste notre priorité, élargir la base des pratiquants, les fidéliser, découvrir et accompagner des talents, c’est avec eux que nos clubs progresseront demain », assure le président de la Ligue de Rugby des Pays de la Loire, convaincu que le territoire peut encore progresser.

 

 

La formation au cœur de la politique menée

 

Pour cela, la Ligue de Rugby des Pays de la Loire s’est notamment fixée comme priorité de développer la pratique au sein des écoles de rugby, mais aussi dans le cadre scolaire et associatif. « Nous devons rester fidèles aux valeurs que le rugby véhicule : esprit d’équipe, partage et convivialité, solidarité et engagement, qui sont la base de la réussite collective », lance Dominique Coquelet. La formation des entraîneurs, éducateurs, dirigeants et arbitres est ainsi une thématique forte de la politique menée au sein de la Ligue. Avec, notamment, un but précis : détecter, former et préparer l’élite.

 

 

Le Stade Nantais Rugby vers la Pro D2 ?

 

Une élite de plus en plus performante, qui tend même vers la professionnalisation. C’est en particulier le cas du côté du Stade Nantais Rugby. Ce club est le symbole des progrès accomplis en matière de rugby en Pays de la Loire. Doté d’un centre d’entraînement labellisé et d’une section sportive universitaire, le Stade Nantais Rugby mise beaucoup sur les jeunes avec des équipes espoirs, juniors, cadets et même une section sportive scolaire. Un dynamisme qui rejaillit sur l’équipe première, actuelle troisième de sa poule de Fédérale 1. Avec évidemment, la Pro D2 en ligne de mire, dès l’an prochain ou dans les années à venir. Histoire de devenir une locomotive toujours plus performante pour le rugby en Pays de la Loire.

 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Ligue de Rugby des Pays de la Loire
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE