Les Hauts-de-France en mode rugby pour la Coupe du monde 2023

Depuis la semaine dernière, la région Hauts-de-France est officiellement un territoire hôte de la Coupe du monde de rugby qui aura lieu en France en 2023. Quatre matchs se dérouleront dans cette région.

 
La semaine dernière, la Région Hauts-de-France a signé un protocole d’accord relatif à l’accueil de la Coupe du Monde de Rugby 2023 avec le Comité d’organisation de l’événement rendant le territoire officiellement région hôte de cette compétition. Au moins 4 rencontres se dérouleront dans ce territoire et cinq villes se sont portées candidates pour devenir Camps de Base officiels pour accueillir l’une des 20 équipes qualifiées pour la compétition. La proximité des Hauts-de-France avec le Royaume-Uni est un atout supplémentaire. La Région avait déjà accueilli des matchs au stade Bolleart de Lens lors de la Coupe du monde de rugby 2007 (photo). « Rompue à l’organisation des grands événements sportifs internationaux, la Région Hauts-de-France a tous les atouts pour accueillir la Coupe du monde de rugby en 2023 dans les meilleures conditions », ont rappelé Xavier Bertrand, président de la Région, et Florence Bariseau, vice-présidente en charge des sports. « Cet événement mondial sera un puissant vecteur de développement économique et social, avec des retombées touristiques et médiatiques considérables, mais aussi un moment unique de partage et de communion et un tremplin pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. » « Le rugby rayonne sur tout le territoire français et en 2023 la Coupe du Monde viendra en faire la preuve au cœur de cette magnifique région des Hauts-de-France », a ajouté Claude Atcher, directeur général de la Coupe du monde de rugby France 2023. « Pour le public, visiteurs ou téléspectateurs, ce sera l’occasion de découvrir une terre riche de ses paysages, de ses traditions, de ses femmes et de ses hommes habités par la même passion du sport et réputés pour la chaleur de leur accueil. »

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE