SPORTMAG.fr
En ce moment

Le coq sportif habille l’Équipe de France de rugby

DR
Le XV de France va arborer un nouveau maillot fabriqué à 100 % en France par le coq sportif dès son premier match de la Tournée d’automne, le 10 novembre. L’histoire entre la marque et le rugby se poursuit…

 

À quelques jours de la Tournée d’Automne, dont le premier match se déroulera le 10 novembre entre le XV de France et l’Afrique du Sud au Stade de France, le coq sportif et la Fédération française de rugby ont organisé, mardi dernier, une conférence de presse autour du partenariat et de la tenue de match des Bleus 100% faite en France. Une première depuis des décennies pour une équipe nationale. C’est depuis l’usine historique de la marque située à Romilly-sur-Seine dans l’Aube que s’est déroulée cette présentation, au cœur même de son site de production, où travaille une centaine de personnes et où sont pensées, développées et assemblées les tenues du XV de France. Réouvert en 2010, il est aujourd’hui le cœur industriel textile de la marque. Les matières, quant à elles, sont tricotées et teintes non loin, à Troyes, chez Aube Tricotage et France Teinture, deux entreprises qui renaissent grâce à la relocalisation de la marque française de sport et à ses récents partenariats sportifs. Par-delà le symbole, ce choix d’une production française est la garantie de la qualité et de l’élégance, marque de fabrique des produits le coq sportif.

Une histoire avec le rugby

Le coq sportif a conçu et façonné le maillot du XV de France comme une déclaration d’amour à un maillot légendaire, personnage à part entière de l’une des plus belles et puissantes épopées sportives tricolores : celle du XV de France. Une déclaration d’amour d’autant plus évidente que l’histoire entre le XV de France et le coq sportif n’est pas nouvelle… Dès les années 1930, le coq sportif devient l’un des fournisseurs officiels de la Fédération française de rugby. 1977 est une année de légende : le XV de France, équipé par le coq sportif, remporte le Grand Chelem lors du Tournoi des 5 Nations, sans encaisser un seul essai. Débute alors une collaboration de 9 ans jusqu’en 1986. 2018 : les deux coqs sont à nouveau réunis ! Le coq sportif redevient l’équipementier officiel du XV de France, du rugby à 7 et du rugby féminin et également du rugby amateur car cette volonté de proximité avec les joueurs de tous niveaux, qu’ils soient champions ou amateurs passionnés, est un parti pris fort de la marque…

Des ambassadeurs prestigieux

Partenaire de plus d’une vingtaine d’équipes et de nombreux joueurs professionnels par le passé, la marque est multiple vainqueur de championnats avec des équipes mythiques telles que le Racing Club de France, le RC Toulon, le FC Lourdes et l’AS Beziers. En 2016, avec le Racing 92, le coq sportif renoue avec fierté et avec émotion avec ce sport dont les valeurs d’authenticité, d’accessibilité et d’esprit d’équipe sont proches de celles de la marque. Sous l’impulsion et en collaboration avec son ambassadeur depuis 2006, Frédéric Michalak, la marque de sport française ouvre une nouvelle page de son histoire, fondée sur le partage de connaissances et d’expériences, en accueillant au sein de sa famille de jeunes joueurs et joueuses évoluant au plus haut niveau : chez les hommes, Félix Lambey, Geoffrey Doumayrou et Gabriel Lacroix, mais également Charles Ollivon, Baptiste Couilloud, Jean-Baptiste Dubié et Louis Dupichot ; chez les femmes, Marjorie Mayans, Romane et Marine Ménager.

Visibilité en France et dans le monde

Depuis 1882, la raison d’être du coq sportif réside dans la proximité que la marque bleu-blanc-rouge a su créer avec les sportifs, qu’ils soient champions ou amateurs passionnés, athlètes individuels ou membres d’équipes collectives. C’est ainsi que le coq sportif imagine et confectionne aujourd’hui les tenues qui accompagnent les épreuves et les exploits des joueurs du XV de France, de l’A.S. Saint-Étienne, de l’A.C.F. Fiorentina, des pilotes de Renault Sports dans la F1, des leaders du Tour de France. Mais aussi de nombreux clubs amateurs et d’icônes de leurs disciplines : Yannick Agnel, Richard Gasquet, Frédéric Michalak, Yannick Noah, Pauline Parmentier, Tony Yoka …  A travers le monde, le coq sportif rayonne aujourd’hui dans une soixantaine de pays. Cette présence internationale fait partie de son histoire : quand le footballeur argentin Diego Maradona soulève la coupe en 1986, il est en coq sportif.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *