Coupe du monde de rugby 2019 : le résumé de France – Argentine

Pour son premier match dans cette Coupe du monde de rugby 2019, l’équipe de France a battu l’Argentine (23-21). Une victoire importante pour la suite de la compétition, mais acquise dans la douleur après une premier acte dominé.

 

On attendait beaucoup de cette première rencontre du XV de France dans cette Coupe du monde 2019, face à une équipe d’Argentine contre qui il restait sur deux défaites consécutives lors d’un Mondial. Bien en place défensivement en début de match, les Bleus commettaient cependant deux fautes de demain sur leurs deux premières offensives. Pénalisés une première fois en mêlée (mais tentative non transformée), les Français subissaient une grosse pression argentine et encaissaient les trois premiers points de la partie sur une pénalité de Sanchez (0-3, 14e). Sur l’action suivante, et suite à un long rush de Penaud et un beau jeu de passes, les Français trouvaient la faille en coin grâce à Gaël Fickou. Un essai transformé par Romain Ntamack, titulaire à l’ouverture (7-3, 20e). Dans la foulée, les Bleus enchaînaient par une belle action collective conclue en coin par Antoine Dupont (son 4e essai en bleu sur les cinq derniers matches, NDLR) et transformé par Ntamack (14-3, 22e). A la 30e minute, Romain Ntamack réussissait la première pénalité tricolore de la rencontre (17-3), puis concluait cette première période sur une nouvelle pénalité suite à un plaquage haut sur Huget (20-3, 41e).

Les Bleus ont eu chaud !

Au retour des vestiaires, les Bleus encaissaient d’entrée un essai de Pagadizabal, transformé par Sanchez (20-10, 43e). Bousculé en ce début de 2e période, le XV de France ne pouvait résister à la pression argentine et était de nouveau puni par un essai de Montoya, non transformé (20-15, 54e). Brouillonne et incapable de bien jouer ses maigres possessions de balle, l’équipe de France était de nouveau pénalisée (20-18, 61e). Les Argentins inscrivaient ensuite une nouvelle pénalité (20-21, 70e), avant que Camille Lopez ne passe un drop pour permettre aux Bleus de repasser devant (23-21, 71e). Quelques minutes plus tard, Ntamack ratait une pénalité importante pour donner un peu d’air aux Bleus dans cette fin de rencontre tendue (78e). Ce dont ne profitaient pas les Argentins, qui manquaient la pénalité de la gagne, offrant ainsi une victoire plus que difficile aux hommes de Jacques Brunel (23-21). L’essentiel était là, mais ce XV de France n’a une nouvelle fois pas rassuré par son niveau de jeu. Ce qu’il faudra vite corriger lors du prochain match face aux États-Unis le 2 octobre…

La rédaction
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE