Thristy fox race, un parcours du combattant pour la bonne cause

La 2e édition de la Thristy fox race sera l’occasion pour ses concurrents de se frotter à un parcours du combattant comme en milieu militaire, mais aussi de soutenir les actions humanitaires de Skillsharpenning partout dans le monde.

 
L’association Skillsharpenning organisera sa deuxième édition de la Thristy fox race le samedi 9 mai 2020, au départ de Riez, puis sur le plateau de Valensole et des gorges du Verdon du département des Alpes-de-Haute-Provence. Mais ce n’est pas une course comme les autres, le parcours de 18 km, dont une partie se fera en aquatique dans le Verdon, sera parsemé de 30 obstacles, traverser des bourbiers, escalader des girafes ou encore passer sur une tyrolienne. « Nous sommes cinq anciens militaires originaires de Riez à avoir créé l’association Skillsharpenning », explique Christophe Millet, l’un des membres. « Nous avons conçu cette course sur le modèle du parcours du combattant. »

Des obstacles plus difficiles à franchir

La course d’obstacles, entièrement en pleine nature, n’est pas la seule analogie au mode de vie militaire. Les participants seront accueillis à Riez la veille du départ, le vendredi 8 mai, pour recevoir toutes les informations avant de passer la nuit dans le bivouac, qui sera installé près des vestiges romains du Parc régional du Verdon. « C’est une étape obligatoire », insiste Christophe Millet. Le format de Thristy fox race a évolué par rapport à la première édition. « Nous avions proposé un parcours de 27 km de nuit en limitant les inscriptions à 150 personnes », raconte l’organisateur. « Pour la deuxième édition, nous avons choisi de faire la course uniquement de jour pour pouvoir accueillir plus de concurrents. Nous attendons 400 personnes minimum. » En revanche, le nombre de bénévoles mobilisés sur la Thristy fox race reste à 80. « Avec le recul de l’année dernière, nos équipes sont mieux formées et le parcours a été raccourci pour demander moins de monde. » Mais 9 km en moins ne veut pas dire que la course sera plus facile. « Les obstacles seront plus durs », prévient Christophe Millet.

Une aide à des orphelins

L’association Skill sharpenning organise la Thristy fox race dans un but humanitaire. Une partie des recettes sur les frais d’inscription serviront à financer la reconstruction d’orphelinats de Batam, une île d’Indonésie. « L’année dernière, nous avons construit une salle de classe et l’avons équipée avec des bureaux et un tableau », raconte Christophe Millet. « Après l’édition de 2020, nous voulons y retourner aider nos équipes sur place à refaire la toiture. » Les participants sont invités à acheter des fournitures scolaires, puis deux concurrents ou bénévoles tirés au sort les achemineront, ainsi que les dons, à Batam. Les bénéfices du vide-grenier, organisé à Riez pendant la course, sera aussi au profit des projets humanitaires de Skillsharpenning en Indonésie donc, mais aussi en Thaïlande, à Singapour, au Nigéria, et bientôt au Pérou.

Leslie Mucret
Crédit photo : Skillcharpenning France
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE