Les Hautes-Alpes se survolent

Les sites de départ en deltaplane et parapente sont nombreux sur le territoire des Hautes-Alpes. Certains, comme la montagne de Chabre ou la Batie-Neuve, sont renommées au-delà des frontières. Tour d’horizon.

Le département des Hautes-Alpes offre un terrain de jeu idéal aux amateurs de parapente et de deltaplane. Différents lieux de départs sont accessibles sur le territoire, certains connus uniquement de petits groupes et d’autres qui font la renommée des Hautes-Alpes dans ce milieu. « La montagne de Chabre est mondialement connue », souligne Jean-Louis Foglia, membre du comité départemental de vol libre Hautes-Alpes. « Il y a déjà eu des championnats internationaux et les étrangers viennent régulièrement faire des challenges. Le décollage du nord vers le sud offre de beaux vols sur des longues distances sécurisés dans la vallée du Buëch. »

Aux quatre points cardinaux

Pour des pilotes moins expérimentés, Jean-Louis Foglia cite le site des Aspres, dans une vallée ouverte au pied du massif de la Longeagne. Les amateurs de parapente et deltaplane peuvent prendre leur envol du sud vers l’est au départ de l’aérodrome d’Aspres-sur-Buëch, facilement accessible. Également labellisé par la Fédération française de vol libre (FFLV), le site de la Batie-Neuve, dans la chaînes de moyenne montagne Piolit-Cabrières, permet un décollage du sud vers l’ouest à une hauteur de 2 500 mètres. « C’est une situation intéressante lors des périodes chaudes », complète Jean-Louis Foglia.

« Tous les clubs souhaitent voler dans les Alpes »

Avec de nombreux autres spots de décollage, tels que le col de Granon, non loin de Briançon pour un départ en altitude ou le site de Châteauroux-les-Alpes pour les plus initiés, la réputation des Hautes-Alpes pour la pratique du parapente et du deltaplane n’est plus à faire. « Tous les clubs de France souhaitent voler dans les Alpes », souligne Jean-Louis Foglia. Tout est fait pour continuer d’attirer les amateurs de vol libre. Les différents cross du département, c’est-à-dire parcourir la plus longue distance possible en horizontale, sont recensés sur le site de la FFVL. « L’Ozone Chabre Open est une animation qui se déroule tous les ans pendant une semaine en juillet les environs de Chabre. Près de 130 pilotes décollent par jour pour voler en compétition », décrit Jean-Louis Foglia.

Leslie Mucret
Crédit photo : Global Imagens / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE