Le Stade nautique d’Avignon refait à neuf

Après des mois de travaux, le Stade nautique de Saint-Chamand d’Avignon a été inauguré le week-end dernier. Les clubs pourront bénéficier de bassins refaits à neuf.

La Ville d’Avignon a inauguré le Stade nautique de Saint-Chamand le week-end dernier devant 5 000 personnes. Ce bâtiment sportif emblématique de la ville, à l’architecture atypique, a connu d’importants travaux de rénovation et de restructuration, tout en respectant l’écorénovation. Le bassin olympique est devenu un bassin nordique chauffé à 29°C, les trois bassins extérieurs ont été réhabilités pour répondre aux nouveaux usages et le bassin ludique a été redessiné pour créer des zones adaptées aux différents publics. Ces travaux ont permis l’ouverture d’activités ludiques complémentaires et la réhabilitation des espaces de remise en forme et de bien-être. Quatre clubs d’Avignon pourront utiliser le Stade nautique de Saint-Chamand tout au long de l’année : le Club des nageurs sauveteurs, le Club de triathlon Avignon le Pontet, les Dauphins et le Cercle des nageurs. Le nouveau bassin olympique permettra à la ville d’accueillir des compétitions de niveau régional, et ce dès le week-end prochain.

Leslie Mucret
Crédit photo : Ville d’Avignon
1 COMMENT
  • Daniel CAOUS 22 décembre 2019

    Un site emblématique rénové, mais… avec des choix douteux. En effet, sous un prétexte fallacieux, les plongeoirs du stade nautique Saint-Chamand en Avignon qui firent la fierté de naguère ont été neutralisés. Pourtant, dans une piscine, la raison exigerait que soit proposée aux usagers une offre complète de toutes les activités de la Natation avec un grand “N”, aux sens sportif et fédéral, dont le plongeon acrobatique, discipline ludique, technique, accessible, olympique. Ceci avec des plongeoirs opérationnels, “endroit” réputé le plus social dans un établissement nautique, pour les connaisseurs.
    Les élucubrations tourmentées d’architectes aux concepts bobos et délirants, spécificité française, limitent désormais la présence de ces agrès… seulement “en décor” dans cette rénovation partielle et partiale. Désormais, “plonger” dans ce “bassin à plongeon” – très exactement barboter avec des éclaboussures… se fait sans plongeoirs normalisés utilisables ; les sportifs amateurs de cette discipline apprécieront.
    Il est loin le temps où ce stade nautique de Saint-Chamand en Avignon permettait la pratique du plongeon, sur des installations ad hoc, de 1m à 10m.
    Quelle pitié de voir l’argent du contribuable servir à des projets incomplets aux choix partiaux comme cette rénovation. 
    Daniel C., Juge national de Plongeon à la Fédération Française de Natation., 22/12/2019.

PUBLIER UN COMMENTAIRE