Tony Estanguet : « Une étape décisive pour Paris 2024 »

Au terme d’une procédure menée par Paris 2024 et de nombreux acteurs, 620 équipements sportifs et services d’accueil ont été désignés « CPJ », et pourront de ce fait potentiellement accueillir des délégations dans le cadre de leurs préparations aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

De Tokyo à Paris, il n’y aura qu’un pas. Dès la fin des Jeux Olympiques et paralympiques de Tokyo, prévus en 2021, les athlètes du monde entier vont prendre leurs marques sur le territoire français, au sein de 415 collectivités territoriales labellisées CPJ. Des équipements sportifs et des services d’accueil répondant aux meilleurs standards de qualité ont été sélectionnés afin de les accueillir et de leur permettre de s’entraîner dans des conditions optimales. Au total, ce sont 620 équipements sportifs qui ont été retenus par Paris 2024 et les nombreux acteurs institutionnels. (État, CNOSF, CPSF, fédérations olympiques et paralympiques nationales, collectivités territoriales, Agence Nationale du Sport, Territoires Unis). « La désignation des Centres de Préparation aux Jeux est une étape décisive », confirme Tony Estanguet, président de Paris 2024. « Pour les athlètes, qui vont pouvoir se projeter très concrètement dans l’aventure de Paris 2024, en commençant à organiser leur préparation sportive sur place, au sein d’équipements répondant aux meilleurs standards de qualité. Et découvrir l’âme de notre projet, son ADN sportif, festif, culturel, innovant et solidaire au contact de nos meilleurs ambassadeurs, les territoires et leurs habitants. »
 

 
Devenir Centre de Préparation aux Jeux permet d’être référencé dans un catalogue qui sera mis à la disposition des 206 Comités Nationaux Olympiques et 182 Comités Nationaux Paralympiques, dans le courant du premier trimestre de 2021. Ce sont les comités qui feront leur choix parmi cette sélection et enverront leurs équipes dans les centres les plus adaptés à leurs besoins. Il sera également possible pour les collectivités labellisées « Terre de Jeux 2024 » de candidater à partir du deuxième semestre 2021 pour devenir Centres de Préparation aux Jeux concernant les sports additionnels de Paris 2024 (breaking, escalade, surf, skateboard). « Pour nos territoires, qui y trouvent une opportunité unique de rayonnement et de mobilisation de leurs populations, les CPJ sont une occasion supplémentaire de rappeler la dimension nationale des Jeux de Paris 2024 », se réjouit Tony Estanguet. « Nous avons pris l’engagement de faire de Paris 2024 les Jeux de toute la France et de tous les citoyens. Notre projet fait une place à tous les territoires, de la plus grande région à la plus petite commune, et permet à chacun de vivre dès aujourd’hui l’expérience des Jeux et de la prolonger durablement. Avec le label « Terre de Jeux 2024 », nous sommes désormais nombreux à faire vibrer l’énergie des Jeux sur les territoires, pour la faire grandir jusqu’en 2024. »
 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE