Rendre les sports de nature accessibles dans le Tarn

Le territoire du Tarn est propice à la pratique de nombreux sports de nature. Afin que tout le monde puisse en profiter, le Conseil départemental essaye de répondre aux demandes de tous types de handicaps dans ses bases et a créé un événement “Handicaps et sports de nature”.

Fin septembre, la base départementale de loisirs de Sérénac dans le Tarn a accueilli la première édition de l’événement “Handicaps et sports de nature, l’accessibilité se met au vert”. En lien avec le Comité handisport 81, le Département du Tarn a réuni 250 personnes autour d’activités adaptées à différents types de handicap comme le handbike, la remontée de corde ou encore le disc golf. « Nous avons proposé un panel d’activités pour permettre à des familles de pratiquer ensemble, malgré le handicap d’un membre », indique Stéphane Simon, responsable des bases départementales au service jeunesse et sport du Tarn. Lors de ce premier événement sur cette thématique, qui en appellera d’autres, les comités et clubs tarnais ont pu mettre en avant les activités de pleine nature adaptées qu’ils proposent à l’année.

 

 

S’adapter aux demandes

La base départementale de Sérénac, tout comme celle de Razisse, offre un hébergement et la possibilité de pratiquer de nombreuses disciplines de sport de pleine nature, « notre domaine de prédilection », souligne Stéphane Simon. Tir-à-l’arc, escalade, équitation, canoë kayak, des activités en gymnase dans la base Razisse ou des sentiers VTT labellisés dans une forêt départementale de 200 hectares autour de la base de Sérénac, les activités sont nombreuses du 1er mars à mi-novembre et le Conseil départemental veut faire en sorte que personne ne soit exclu. « Ces bases sont ouvertes aux groupes et nous nous adaptons à leurs demandes », explique le responsable. « Nous avons du matériel comme des vélos et des fauteuils adaptés. Nous essayons de construire le programme d’activités ensemble avec plus ou moins de facilités selon le handicap. »

 

Bientôt des travaux

Le Conseil départemental travaille également avec des Instituts médicaux-éducatifs afin d’accueillir au mieux les personnes atteintes de handicap mental ou psychique. Dans le cadre du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public 2017-2024, le Tarn va entreprendre des travaux dans les logements des bases de Sérénac et de Razisse, en lien avec la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. « Le début des opérations est prévu pour 2020 et la fin des travaux en 2021 », avance Stéphane Simon.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE