Les trois axes de la politique sportive régionale en Bretagne

Le sport pour tous, le haut niveau et le rayonnement forment les trois axes sur lesquels s’appuie la politique sportive menée en Bretagne depuis 13 ans.

Depuis 2006, le Conseil régional de Bretagne met en œuvre une politique sportive qui reposent sur trois axes : le sport pour tous, le haut niveau et le rayonnement au-delà du territoire. Pour 2019, le budget global s’élève à 7 millions d’euros, 4 en fonctionnement et 3 en investissement. Pierre Pouliquen, 13e vice-président chargé des sports et de la jeunesse, assume la compétence. Si le cyclisme, tradition dans la région, est très bien aidé, tout comme le handball et le basket-ball, les autres disciplines reçoivent aussi leur part.

Le sport pour tous

La politique de développement du sport pour tous de la Région s’articule principalement autour des aides financières aux ligues et aux comités régionaux, calculées selon un bilan qualitatif, une analyse, le compte de résultats et l’évolution de la pratique. Grâce à un convention pluriannuelle, le Comité régional olympique et sportif (CROS) bénéficie également de coups de pouce autour d’actions précises, notamment autour des activités de plein air. Une enveloppe de 400 000 € est attribuée par olympiade aux comités et ligues, qu’ils réinvestissent pour un équipement comme la création d’un complexe de tennis, la rénovation d’une enceinte de handball ou l’achat de tapis et tatamis.

Le haut niveau

Afin de maintenir le haut niveau du sport breton, la Région a créé le dispositif Centre d’entraînement et de formation du club phare (CEFCP), permettant d’attribuer une enveloppe de plus de 600 000 € à treize clubs, dont six sections féminines, qui évoluent dans les deux premiers niveaux de son championnat et les équipes cyclistes en pro continental Vital Concept-B&B Hotels et Arkéa-Samsic (photo). Dans sa logique d’accompagnement des sportifs, la Région apporte une aide aux athlètes et aux associations sportives qui participent aux championnats de France, soutient les 22 pôles espoir dont le dernier, en natation, va prochainement ouvrir à Rennes, et les plateaux techniques de médecine du sport, situés dans les quatre départements. Une subvention de 1,2 million est consacrée à la création ou la rénovation d’équipements sportifs ou non, comme un internat ou une salle de restauration. Enfin, la Région attribue 450 000 € pour le fonctionnement du Campus sport Bretagne à Dinard, entité qui remplace le CREPS, pour le développement du haut niveau, de la recherche et du mouvement sportif.

Le rayonnement

Près de 150 manifestations sportives ont le soutien du Conseil régional grâce à une enveloppe d’un million d’euros, en plus d’un équivalent temps plein qui assure l’accompagnement. Le cyclisme et la voile sont les disciplines les plus représentées. La Région aide aussi une télévision locale lors de la captation d’images et la diffusion sur les réseaux sociaux de douze événements, qui concernent autant les hommes que les femmes.

Et le sport scolaire ?

Afin d’encourager la pratique sportive dès le lycée, la Région attribue une aide pour le déplacement des associations sportives sur les championnats inter-régionaux et sur les Championnats de France.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE