Le sport, un outil à l’éducation et la citoyenneté

Le CROS Provence-Alpes-Côte d’Azur veut favoriser la pratique sportive dans les établissements scolaires via son dispositif « Génération 2024 » et utiliser le sport comme vecteur de citoyenneté en œuvrant notamment pour la mixité.

 

Promouvoir les valeurs de l’olympisme à travers l’éducation et mettre en avant l’enjeu social et sociétal du sport à travers la citoyenneté font partie des missions du CROS Provence-Alpes-Côte d’Azur. La vice-présidence éducation et citoyenneté a mis en place des actions pour répondre à ces attentes, notamment le dispositif « Génération 2024 ». « Nous mettons en relation les établissements scolaires et universitaires avec les associations locales pour qu’elles y entrent et proposent une offre sportive », détaille Annie Pappafava, vice-présidente en charge de l’éducation et et de la citoyenneté. Ainsi, la pratique physique est encouragée dès le plus jeune âge. « Au départ, c’est un objectif du ministère de l’Éducation nationale afin de préparer les Jeux olympiques à Paris en impliquant les établissements scolaires », précise l’élue du CROS. Le Comité met à disposition du corps enseignant une boîte à outils numérique (disponible sur https://sites.google.com) recensant les ressources pédagogiques thématiques alimentée au fur et à mesure par les ligues et les clubs, un bulletin de veille des actions menées par les établissements scolaires et un parrainage par un athlète de la Région Sud.

Un label décerné

Un label « pour mettre en valeur les actions dans le sport » est décerné aux établissements scolaires impliqués. 37 ont été valorisés en 2018 et le Comité de pilotage régional, composé de membres du CROS et inspecteurs pédagogiques régionaux d’éducation physique et sportive, va se réunir le mardi 28 mai pour étudier les candidatures de la campagne de labellisation 2019. Cette réunion permettra également de signer une convention cadre entre les différents acteurs du dispositif, avec les ministères de l’Éducation nationale, des Sports et de l’Agriculture.

Favoriser la mixité

La citoyenneté est également une thématique qui tient une place importante au CROS. Différentes actions phares sont mises en place dont « Pass’Sports », une convention signée avec la Protection judiciaire de la jeunesse, pour aider l’insertion de jeunes de 18 à 25 ans via une pratique physique et sportive régulière pérenne. « La convention devrait évoluer », indique Annie Pappafava. Développer la mixité en déconstruisant les stéréotypes et en réduisant les inégalités est un autre fer de lance du CROS. Une formation « être le moteur du changement et favoriser l’accès des femmes au sport » a été mise en place en partenariat avec le Pôle ressources national sport éducation mixité et citoyenneté et l’Association L’œil du loup afin de « mettre les femmes en avant », précise l’élue.

Le CROS associé à l’OGC Nice dans une vidéo

Le CROS s’est aussi associé à l’OGC Nice pour créer une vidéo en lien avec la Coupe du monde féminine de football en France, qui met en avant la pratique féminine du football et, par extension, encourage les filles à se mettre au sport de leur choix. Cette vidéo servira d’outil aux ligues, comités départementaux et clubs pour favoriser la mixité. « Notre but est de semer les graines pour parvenir à un déclic », résume Annie Pappafava.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE