Le sport, c’est la santé à Nanterre

Le sport santé est une priorité à Nanterre. Depuis plusieurs années, l’Office municipal de l’éducation physique et du sport (OMEPS), en coopération avec le Centre médicosportif municipal, propose un projet unique autour du sport santé.

 

« Le sport santé est une priorité à Nanterre. Depuis plusieurs années, l’Office municipal de l’éducation physique et du sport (OMEPS), en coopération avec le Centre médicosportif municipal, propose un projet unique autour du sport santé. Le sport et l’activité physique, ce sont quatorze ans de vie supplémentaire en bonne santé », explique Marc Guérin. Le médecin du sport, responsable du centre médicosportif de Nanterre, se base sur une étude anglaise au moment de dévoiler ce chiffre étonnant. « La pratique régulière d’activités physiques et sportives (APS) est bénéfique pour la santé. Elle maintient, entretient et améliore le niveau de santé, elle lutte contre l’apparition des pathologies, elle retarde le vieillissement et la perte d’autonomie, elle combat l’apparition des complications et en diminue les effets. » Aux yeux du docteur Marc Guérin, le sport santé peut ainsi influer sur des aspects divers, comme « perdre du poids, affiner sa silhouette, diminuer le mauvais cholestérol et augmenter le bon, contrôler sa glycémie, stabiliser sa tension artérielle, diminuer le risque de cancer, augmenter sa capacité respiratoire et ses capacités cardiaques, renforcer ses muscles ou encore atténuer les douleurs articulaires et lutter contre la lombalgie chronique. » Autant de progrès liés au bien-être sur lesquels le centre médico-sportif de Nanterre se penche depuis 1985, bien avant que la notion de sport santé ne devienne à la mode. « Le sport santé est en effet une thématique sur laquelle nous nous sommes positionnés depuis longtemps. Le but est notamment de permettre aux sportifs de bénéficier des soins et des compétences médicales dont ils peuvent avoir besoin dans leurs pratiques », détaille le docteur Marc Guérin. Mais les sportifs réguliers ne sont pas les seuls à bénéficier des bienfaits de cette ambitieuse politique nanterrienne en matière de sport santé. Avec le développement du sport sur ordonnance, le centre médico-sportif de Nanterre accueille un nombre croissant de personnes désireuses de se mettre au sport afin d’améliorer leur bien-être.

 

 

Un centre médicosportif à la pointe

 

Au sein du centre médico-sportif, la structure accueille plus de 250 patients bénéficiant des « bienfaits de l’activité physique et sportive, en tant que moyen thérapeutique. Le sport sur ordonnance est une thématique de plus en plus représentée et qui commence à s’inscrire dans les habitudes des médecins, mais aussi des patients. » Le centre médicosportif, qui dispose d’une grande salle d’examen ultra-moderne composée d’un plateau médico-technique, unique dans le département des Hauts-de-Seine, de deux cabinets médicaux et d’un bureau pour les consultations de la comportementaliste, de l’ostéopathe et de la diététicienne réservés aux sportifs et aux enfants en surpoids, a notamment mis en place « des formations complémentaires sport santé. Celles-ci permettent de former des éducateurs sportifs. Un programme de séances d’activités physiques a également été mis en œuvre. Cela offre la possibilité aux personnes qui en ont besoin d’apprendre à gérer leur activité physique en fonction de leur pathologie. » Depuis plusieurs années, le centre médico-sportif de Nanterre continue d’œuvrer avec efficacité sur la thématique sport santé, proposant en particulier la délivrance de certificats d’aptitude à la pratique sportive, avec des consultations gratuites pour les habitants de Nanterre. Des consultations en traumatologie, mais aussi un programme de dépistage et de lutte contre l’obésité chez l’enfant par l’intégration d’une activité sportive, sont aussi proposés. La structure a vu ses efforts récompensés par une labellisation « Prescri’forme ». Cette dernière permet de faciliter la prescription de sport par les médecins traitants. Autant de sujets importants sur lesquels le centre médico-sportif n’aurait pas pu avancer sans ses partenaires majeurs que sont la Ville de Nanterre, l’Agence régionale de santé, la Caisse primaire d’assurance maladie 92, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, et bien entendu l’Office municipal d’éducation physique et des sports de Nanterre.

 

Une plateforme sport santé efficace

 

L’OMEPS de Nanterre a fait du sport santé une priorité, notamment depuis trois ans et l’élaboration de la nouvelle Charte d’orientation du sport au sein de la cité des Hauts-de-Seine. « Avec cette charte, l’objectif était de définir des thématiques fortes à aborder », explique Jean-Pierre Guily, président de l’OMEPS. « Huit thématiques ont été retenues, dont celle du sport santé. Nous avons discuté de cela avec le monde sportif, le monde associatif et les représentants de la municipalité. Lorsque nous mettons quelque chose en place, nous essayons de le faire main dans la main avec la Ville de Nanterre. L’OMEPS cherche avant tout à fédérer des actions. C’est pour cela que nous cherchons de plus en plus à nous inscrire dans des initiatives prises par la Ville. » Parmi ces initiatives figure la mise en place d’une plateforme sport santé, concept sur lequel l’OMEPS travaille en étroite collaboration avec le centre médicosportif de Nanterre. Ce dernier réalise un bilan de santé préalable, pouvant donner lieu à des examens complémentaires si nécessaires. « L’OMEPS prend ensuite le relais pour la partie activité physique, avec deux évaluations, une initiale et une finale, l’élaboration d’un programme personnalisé d’activité physique comprenant 36 à 40 séances dirigées d’activités physiques et sportives adaptées, et un programme de natation adaptée en lien avec le service des sports de la Ville pour un programme « apprendre à nager » et avec la section natation de l’ESN pour des séances natation santé. » Les personnes incluses dans le programme peuvent également bénéficier de séances en individuel et en groupe pour des ateliers d’équilibre comportemental, pour reprendre confiance, mieux définir leur projet sport et activité physique.

 

 

Un label Maison sport santé depuis 2020

 

L’Entente Sportive de Nanterre fait ainsi partie des clubs de la ville qui jouent le jeu du sport santé, preuve que le mouvement sportif est pleinement impliqué dans cette thématique. L’ESN, partenaire de l’OMEPS, encourage le bien-être de ses 9 000 licenciés par l’intermédiaire d’activités en plein développement comme la musculation, la gymnastique, le pilates, le yoga, la marche ou encore la randonnée. Du côté de l’Office municipal d’éducation physique et des sports de Nanterre, le travail lié à la thématique du sport santé a été récompensé en début d’année. L’OMEPS s’est en effet vu attribué la certification Maison sport santé, émanant du ministère de la Santé et des Solidarités, mais aussi du ministère des Sports. La structure nanterrienne fait ainsi partie des 137 reconnues partout en France. Une telle labellisation doit permettre de continuer de développer des partenariats en faveur du sport santé. Les liens avec les entreprises, les clubs, les associations, mais aussi l’Université Paris-Nanterre seront notamment renforcés. Avec cette Maison sport santé, Nanterre bénéficie désormais d’un véritable pôle dédié au bien-être de ses citoyens.

 

Le sport santé à Nanterre en chiffres :

 

  • 93 742 habitants (2015)
  • 250 bénéficiaires par an de la plateforme sport santé
  • 36 à 40 séances d’APSA par personne
  • 40 disciplines proposées liées au sport santé
  • 1 centre médico-sportif
  • 1 label Maison sport santé depuis 2020

 

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Claire-Macel
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE