Le développement des Maisons Sport-Santé se poursuit

Roxana Maracineanu et Olivier Véran étaient en déplacement du côté d’Epinay-Sous-Sénart. Les deux ministres se sont exprimés au sujet des maisons sport-santé, dont 500 devraient voir le jour d’ici 2022.

Les maisons sport-santé sont un réel objectif territorial pour le gouvernement. Faisant partie des promesses d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, les MMS ont pour objectif de (re)mettre les Français au sport. Ces dernières sont destinées au plus grand nombre, mais en particulier aux personnes en bonne santé qui n’ont jamais pratiqué de sport ou n’en ont pas fait depuis longtemps et veulent se remettre à l’activité physique avec un accompagnement à des fins de santé, de bien-être, quel que soit leur âge ; aux personnes souffrant d’affections de longue durée à des fins de santé, de bien-être ainsi qu’à des fins thérapeutiques, quel que soit leur âge nécessitant une activité physique adaptée sécurisée par des professionnels formés et prescrite par un médecin et aux personnes souffrant de maladies chroniques pour lesquels l’activité physique et sportive est recommandée. L’objectif est donc de maintenir en forme, de remettre en forme et de soigner par l’activité physique celles et ceux qui veulent venir dans ces maisons sport-santé.
 

 
L’objectif annoncé par le Président de la République, Emmanuel Macron, et le gouvernement est d’atteindre les cinq cents maisons sport-santé à l’horizon 2022. Une volonté bien partie pour être réalisée. Aujourd’hui, cent cinquante structures ont d’ores et déjà été labellisées sur deux cent quatre-vingt-huit. Le gouvernement ne s’arrêtera pas en si bon chemin. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Roxana Maracineanu hier lors de sa visite à Epinay-Sous-Sénart. En effet, plusieurs structures devraient voir le jour au cours de cette année 2021 afin d’encourager les Français à pratiquer une activité physique en extérieur. La ministre déléguée chargée des Sports a également échangé avec plusieurs élus au sujet des bienfaits du sport-santé chez les personnes malades ou en situation de handicap. Ce projet affiche donc une réelle volonté d’associer le thème du sport avec celui de la santé. Les chiffres sont formels, les Français ne pratiquent pas assez de sport. Le gouvernement a donc cette volonté de réconcilier la population avec l’activité physique et sportive, à travers des projets comme les maisons sport-santé.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE