Le CROS Région Sud s’allie à la Protection judiciaire de la jeunesse

Le CROS Région Sud a signé une convention de partenariat avec la PJJ pour inclure son public grâce au sport. Plus d’explications avec Annie Papaffava, vice-présidente déléguée à l’éducation et citoyenneté.

 

En quoi consiste le partenariat du CROS Région Sud avec la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ?
Une convention tripartite a été signée entre le CROS, la direction régionale de la PJJ et la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) pour rassembler ces acteurs autour de plusieurs dispositifs : PASS’Sports et la nouveauté Travaux d’intérêt général (TIG).

 

Que propose le dispositif PASS’Sports ?
Il permet de favoriser l’inclusion des jeunes suivis par la PJJ dans le sport grâce à la prise en charge complète de leur licence. Lors de la saison 2018-2019, huit d’entre eux en ont bénéficié pour entrer dans des clubs de football, de boxe, de plongée et de VTT. Cette année, d’autres fédérations se positionneront très certainement. Pour la saison actuelle, nous avons rajouté une aide financière sur l’achat de matériel, qui sera partielle ou totale selon le dossier du jeune.

 

 

À qui s’adresse le nouveau dispositif “TIG” ?
La réunion de lancement a eu lieu le 20 novembre (photo) pour le mettre en place dès que possible. Nous cherchons des structures sportives en capacité de créer les conditions nécessaires pour accueillir des publics de plus de 16 ans. Le but est que le jeune fasse sa mise à l’épreuve en découvrant une activité physique et les valeurs que le sport véhicule. Il entrera dans une équipe, rencontrera un tuteur, participera à la vie du club et accomplira des missions propres à la structure. Il faut qu’il y ait des volontaires pour l’accompagner dans l’association en lien avec les éducateurs de la PJJ.

 

Que peut encore apporter le CROS à la PJJ ?
Nous pouvons mettre en relation les ligues et les comités régionaux avec la direction régionale de la PJJ pour qu’ils signent ensemble des conventions bilatérales ou mettent en place des actions communes pour le développement de support d’insertion via des formations de l’arbitrage, l’accueil de stagiaires ou encore la promotion des métiers du sport et de l’animation.

 

 

Pourquoi le CROS Région Sud s’implique-t-il auprès du public de la PJJ ?
Le mouvement sportif, par définition, met en place des dispositifs pour faire découvrir les valeurs transmises par le sport comme le respect des règles, le travail en équipe, l’inclusion, le développement de la confiance en soi. Cette convention permet au public de la PJJ de découvrir ces valeurs de l’intérieur, à travers les structures sportives.

 

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Catherine Zanini
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE