07/13/2020

Le CROS Pays de la Loire prépare l’après

Tout au long de la crise sanitaire liée au Covid-19, le CROS Pays de la Loire a joué un rôle clé afin d’accompagner le mouvement sportif et de permettre aux clubs d’aborder l’avenir avec plus de sérénité.

Pas de pause pour le CROS. La Maison des Sports de Nantes fermée durant la période de confinement, l’institution ligérienne s’est emparée des réseaux sociaux afin de maintenir le contact avec le mouvement sportif régional. Mission réussie pour Anne Cordier, présidente du CROS Pays de la Loire, et son équipe. Le CROS est resté en veille durant toute la période de confinement afin de répondre aux nombreuses inquiétudes, notamment financières, des clubs. C’est d’ailleurs dans cette optique que le CROS Pays de la Loire s’est fait un relais important et efficace de l’opération « Soutiens ton club », mise en place par le CNOSF. Avec 10 000 clubs et 1 million de licenciés, la région Pays de la Loire fait partie des moteurs de la pratique sportive sur le territoire français.

 

 

Désormais, le CROS Pays de la Loire pense à l’après, lui qui a joué un rôle important de relais et d’accompagnateur lors des derniers mois. « Il faut repenser nos modèles de pratiques sportives en termes de lieux, de problématiques environnementales. Le sport fait partie prenante de la société et nous soutenons le CNOSF et la Fondation du Sport dans ses actions », explique Anne Cordier dans des propos rapportés par Ouest-France. « Mais la fragilité est encore là. Financièrement, 2021 et 2022 seront des années très compliquées. Et puis, beaucoup de licenciés et de bénévoles ne vont pas forcément vouloir revenir dans le giron sportif en raison du virus. C’est la grande inconnue pour tout le monde. Cet ennemi est invisible, on doit s’adapter. »

 

 

Le CROS Pays de la Loire aide ainsi les clubs ligériens à s’informer et à mettre en place une pratique adaptée selon les disciplines, avec un protocole sanitaire indispensable. Anne Cordier et son équipe insistent d’ailleurs sur la nécessité pour les pratiquants de se licencier dans un club afin de bénéficier d’une pratique encadrée. C’est avec cet objectif en tête que le CROS participe également à la promotion de la plateforme « Mon club près de chez moi » qui permet de géolocaliser les clubs selon leur pratique et d’entrer en contact avec eux. Sans oublier la « Carte passerelle » qui donne à des élèves de CM1 et CM2, licenciés à l’USEP ou à l’UGSEL la possibilité de tester différents sports dans des clubs partenaires de l’opération. Une opération lancée le 1er septembre, pour une rentrée qui promet d’être très active en Pays de la Loire.

Olivier Navarranne
Crédit photo : CROS Pays de la Loire
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE