Le CROS Auvergne-Rhône-Alpes acteur de la reprise

Impacté par le Covid-19, le sport en région Auvergne-Rhône-Alpes a pu compter sur l’action du Comité régional olympique et sportif. Son président, Christian Levarlet, est convaincu que les dispositifs mis en place par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) vont dans le bon sens.

Qu’a mis en place le CROS Auvergne-Rhône-Alpes afin d’aider les clubs dans cette période difficile ?

Chaque semaine, nous avons tenu au courant les clubs de l’avancée de la situation durant la période de confinement. Il était important de les informer sur une potentielle reprise, mais aussi sur des choses comme le télétravail ou le chômage à temps partiel. Le CROS a été là durant cette période afin d’informer les clubs de façon utile.

 

 

Le mouvement sportif régional a-t-il été particulièrement soudé durant cette période ?

Nous avons senti beaucoup plus d’empathie et de compréhension. Tous les acteurs étaient moins virulents, et pour cause, le Covid-19 et son arrivée brutale ont choqué l’ensemble du mouvement sportif régional. Lors des différents échanges que nous avons pu avoir lors de visio-conférences par exemple, j’ai senti beaucoup plus de respect et d’écoute de la part des différents acteurs.

Les clubs de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont-ils répondu favorablement en masse aux dispositifs « Soutiens ton club » et « Mon club près de chez moi », lancés par le CNOSF ?

Non seulement les clubs se sont mobilisés, mais le CROS s’est chargé de faire le relais de ces deux dispositifs. La mise en place de ce processus a séduit les clubs de la région. Beaucoup éprouvent ou vont éprouver des difficultés dans les semaines et mois à venir. Ces deux dispositifs vont donc dans le bon sens afin d’aider les clubs à surmonter cette passe difficile.

 

 

D’ici la rentrée de septembre, quel va être le rôle du CROS ?

Nous allons notamment relancer des formations, puisque nous avons déjà beaucoup de demandes en visio-conférence. Ce sont des demandes qui concernent de la formation en recherche de partenaires et de financements. C’est le sujet qui préoccupe le plus les clubs à l’heure actuelle.
En vue de la rentrée, le CROS va aussi assurer la promotion de la Carte Passerelle, dont le lancement est prévu le 1er septembre. Nous mobilisons un maximum de ligues, de comités et de clubs en vue de ce lancement. C’est un dispositif qui concerne les élèves de CM1 et de CM2. Grâce à la Carte Passerelle, ces élèves pourront se rendre dans les clubs afin d’effectuer des essais dans le club qui les intéresse. L’objectif de cette initiative menée par le CNOSF est de fédérer et de développer l’apprentissage du sport chez les plus jeunes.

Propos recueillis par Olivier Navarranne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE