10/25/2020

Le CREPS Antilles-Guyane prêt pour 2024

Le CREPS Antilles-Guyane a été retenu comme Centre de préparation pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Une véritable fierté pour cette structure déjà dans les starting-blocks en vue de ce rendez-vous.

 
L’Outre-Mer sera au rendez-vous de Paris 2024. Sur les 29 disciplines pour lesquelles le CREPS Antilles-Guyane a candidaté, 20 ont reçu un avis favorable et pourront accueillir les délégations olympiques et paralympiques internationales. Une satisfaction pour la collectivité régionale qui, grâce à cette décision du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympique 2024, conforte sa volonté de poursuivre son engagement dans la réhabilitation et l’aménagement d’équipements sportifs sur l’ensemble du territoire, afin de donner aux sportifs guadeloupéens la possibilité d’accéder à des outils de haute performance. S’agissant du CREPS, la Région Guadeloupe a d’ailleurs procédé à la montée en gamme de plusieurs équipements parmi lesquels la piscine, le gymnase, la piste connectée d’athlétisme, la future salle d’escrime et la réfection prochaine du terrain synthétique de football. Autant de rénovations ou de nouveautés qui permettent au CREPS Antilles-Guyane d’être en mesure de « séduire » des délégations internationales d’ici 2024.
 

 
« C’est une vraie satisfaction dans la mesure où depuis 2017, les grands travaux avaient commencé s’agissant du stade, de la salle d’escrime, de la rénovation de la piscine et du gymnase », se réjouit Eddie Couriol, directeur du CREPS Antilles-Guyane. « Nous étions dans cette stratégie d’être en capacité de mettre en place des outils performants à la dispositions des sportifs de haut niveau. Le label nous permet d’espérer de poursuivre sur notre lancée pour équiper l’établissement de manière optimale pour nos performances. » Concernant les performances, cette politique de rénovations doit justement permettre de favoriser le développement et la formation sportive de haut niveau sur le territoire, permettant ainsi aux jeunes de se confronter et de se révéler face à des pointures caribéennes et internationales.
 

Olivier Navarranne
Crédit photo : CREPS Antilles-Guyane
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE