Le CDOS de l’Ariège, 35 ans au service du sport

En Ariège, le CDOS s’appuie sur le plan Sport et territoire pour favoriser la pratique physique pour tous, la structuration des clubs et le haut niveau dans le département. Plus de précisions avec son président, Christian Bernard.

 

Qu’elle est la situation du CDOS de l’Ariège ?
Le CDOS de l’Ariège, qui a 35 ans cette année, s’appuie sur 24 membres élus représentant les structures sportives fédérales et les collectivités pour aider les comités départementaux et les clubs à se structurer. Le CROS Occitanie veille à harmoniser la politique sur les 13 départements, tout en respectant les spécificités de chacun. Le nôtre est très ouvert sur les sports de pleine nature, dont chaque discipline a son plan de développement. Nous nous appuyons sur les quatre axes du plan Sport et territoire : santé et bien-être, éducation et citoyenneté, professionnalisation et haut niveau et politiques publiques. Le CDOS exécute aussi d’autres missions particulières à la demande des fédérations ou de la Direction départementale jeunesse et sport (DDJS) concernant la radicalisation par exemple.

 

 

Quelles missions menez-vous pour l’axe sport santé et bien-être ?
Nous sommes à l’initiative d’un centre médico-sportif public à Saint-Girons qui fait passer des visites médicales à près de 300 jeunes licenciés dans les associations sportives de leur établissement scolaire. Toujours pour cet axe santé et bien-être, nous souhaitons rassembler les fédérations et les faire travailler ensemble sur l’activité physique des seniors, en lien avec l’Agence régionale du sport et la CPAM. Nous menons également un travail important auprès du personnel du Conseil départemental de l’Ariège, où nous sensibilisons 1 100 employés à la pratique sportive.

 

 

Comment aidez-vous les comités départementaux et les clubs dans leur structuration ?
Leurs membres ont besoin de connaissances financières et juridiques ainsi que des notions de communication. Nous organisons des formations tous les mois, ainsi que celle concernant la Prévention et secours civiques de niveau 1. Grâce à l’aide de la DDJS, nous les aidons à monter leurs dossiers, notamment pour les subventions. Un de nos agents de développement est mobilisé sur le suivi des clubs et des comités départementaux. En ce qui concerne l’aide au haut niveau, nous avons le projet de mettre en place un fond de dotation pour aider les sportifs, car nous n’avons pas de structures économiques importantes en Ariège. Perrine Laffont, championne olympique de ski de bosses, mais aussi des athlètes qui commencent à percer dans la savate et l’athlétisme par exemple, pourront être concernés.

 

Comment mettez-vous les sportifs en avant ?
Le vendredi 22 novembre prochain, le CDOS 09 va organiser la 11e année du Trophée des sports ariégeois (photo) à Lezat-sur-Lèze. Pendant une soirée festive sur le modèle des Césars, les meilleurs athlètes, arbitres, dirigeants, etc recevront un prix selon les résultats de l’année. Ce sont les comités départementaux qui nous ont proposé des noms et une commission a tranché pour désigner les lauréats par catégories.

 

 

Par quels moyens pouvez-vous intéresser le grand public au sport ?
Le CDOS 09 soutient les actions des clubs et des comités départementaux, les fêtes des sports organisées par les communes ou encore le Vital Sport, en insistant pour inclure le sport adapté et le handisport. Nous touchons près de 2 000 jeunes avec des ateliers d’une à deux heures sur la promotion des valeurs et des enjeux du sport en lien avec les collèges et les lycées. En 2015, nous avons impulsé un schéma départemental des sports mis en place par le Conseil départemental avec la participation de la DDCSPP. La mise en place de cette charte du sport a été suivie par l’engagement du département dans les démarches autour de Paris 2024. Nous allons organiser les événements annuels comme la Journée olympique pour développer la pratique jeunes sur chaque territoire du département durant les quatre années à venir. Grâce à notre partenariat avec le STAPS de Font Romeu, des étudiants ont pu mettre en place un rassemblement autour des Jeux olympiques et paralympiques à Pamiers en mai dernier.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : CDOS 09
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE