09/19/2020

La Région Île-de-France au service des sportifs de haut niveau

La Région Île-de-France s’est engagée à prendre en charge le financement de la scolarité de tous les sportifs inscrits à l’Ecole de Kinésithérapie de Saint-Maurice (94), ces derniers ayant vu leurs frais de formation exploser suite à deux arrêtés pris par l’Etat en 2020.

 
Ces arrêtés ont mis fin à un système qui permettait aux sportifs de haut niveau à l’école de bénéficier d’un dispositif privilégié et dérogatoire avec une scolarité totalement financée. La Région Île-de-France n’avait aucune responsabilité en matière de financement de ces études qui étaient prises en charge par des fédérations sur financement de l’Etat. La Région a été mise devant le fait accompli en l’obligeant à financer le coût de la formation de 10 étudiants SHN sans prévoir quoi que ce soit pour les 43 autres étudiants inscrits dans le cursus de formation. Au regard de la situation  dramatique dans laquelle se trouve ces étudiants en cette rentrée, la Région Île-de-France s’est engagée, à titre exceptionnel et d’urgence, pour la seule année 2020/2021 à trouver une solution pour ces SHN qui se trouvent pénalisés. Patrick Karam a annoncé aux étudiants que la Région prendrait en charge le  financement du coût de formation des 10 sportifs relevant du quota régional depuis juin 2020 mais également de celui des 43 autres étudiants sportifs de haut niveau de l’ENKRE inscrits.

 

 

Aucun sportif de haut niveau étudiant dans cet établissement ne sera donc laissé de côté. Cela représente une subvention de 185 500 euros qui sera  allouée à l’école afin que celle-ci ne facture pas les frais de formation à l’ensemble des étudiants sportifs de haut niveau. Patrick Karam a également rassuré les étudiants sportifs de haut niveau boursiers qui disposent d’un aménagement de la durée de leur formation. Les bourses des sportifs de haut niveau seront versées pour toute la durée de leurs études à l’ENKRE soit 8 ans au lieu des 5 années éligibles pour les étudiants classiques. Aujourd’hui, la Région Île-de-France travaille à la mise en place d’un dispositif spécifique pour sécuriser financièrement les sportifs de haut niveau par le biais d’une bourse mensuelle qui peut aller jusqu’à 1200 euros, en finançant intégralement le coût de formation de leur projet d’insertion professionnelle et en leur trouvant un emploi par la suite. Elle a demandé au gouvernement de rendre les sportifs éligibles au Pacte régional pour l’investissement dans les compétences (PRIC). Pour régler définitivement la situation de ces étudiants de l’ENKRE et des autres SHN, la Région demande le transfert des missions d’accompagnement des sportifs de haut niveau en autorisant leur insertion dans le PRIC. En Île-de-France, ce sont près de 2000 sportifs de haut niveau, dont 663 espoirs, qui pourraient potentiellement être accompagnés. 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE