SPORTMAG.fr

Dominique Fis : « Le football est un sport universel »

Académie de Versailles
Les 6 et 7 juin, Genevilliers et Montrouge accueillent des tournois de football dans le cadre de l’opération  » Foot à l’École – Ensemble luttons contre les stéréotypes 2019 « . Dominique Fis, directrice des services départementaux de l’éducation nationale des Hauts-de-Seine, juge essentiel ce type d’opération.

 

Quel rôle joue l’Académie de Versailles concernant la mise en place de l’opération « Foot à l’École – Ensemble luttons contre les stéréotypes 2019 » ?

Nous nous sommes associés à l’USEP, la Fédération Française de Football, la DDCS des Hauts-de-Seine et la déléguée au droit des femmes et à l’égalité pour organiser cet évènement qui prend une ampleur particulière dans cette année de Coupe du monde féminine de la FIFA. Enjeu fort d’éducation, nous mettons ainsi nos ressources humaines (inspecteurs et équipes pédagogiques chargées des dossiers EPS) au service de la réussite de cet évènement.

Les enseignants sont-ils de plus en plus réceptifs à ce type d’opération ?

Les professeurs s’impliquent de plus en plus dans ces opérations qui touchent à la citoyenneté en général et à la lutte contre les stéréotypes en particulier. Le sport et l’EPS sont des vecteurs essentiels pour susciter des prises de conscience chez les enfants et leurs parents.

Qu’est-ce que cette opération apporte concrètement aux élèves ?

Les élèves bénéficient tout au long de l’année d’un accompagnement matériel et pédagogique de l’USEP et du District de Football des Hauts-de-Seine. Les rencontres finales des 6 et 7/06/2019 à Gennevilliers et Montrouge leur offriront des conditions idéales pour concrétiser le travail effectué en classe. Nous en attendons des effets à long terme pour ce qui est une formidable façon de faire participer ensemble des filles et des garçons sur un terrain de sport.

En quoi le football est-il un sport qui véhicule un message positif à ces jeunes ?

Le football est avant tout un sport universel, pratiqué partout et par toutes les catégories sociales. Comme beaucoup d’activités, il véhicule des valeurs collectives, extrêmement importantes dans l’éducation de nos enfants. Le respect de l’autre, la solidarité et l’humilité notamment font partie intégrante des programmes scolaires et se concrétisent de manière ludique au travers de cette opération.

Le sport joue-t-il un rôle suffisamment important à l’école ?

Plus que le sport, c’est l’éducation physique et sportive que nous enseignons aux enfants. C’est elle qui permet de travailler sur des savoir-être et des savoir-faire, de la petite section à la terminale. L’appréhension de règles spécifiques ou de responsabilités à assumer autant que la notion de santé font de l’école une formidable passerelle pour l’engagement des enfants dans leur vie d’adulte, sportive ou non.

A lire aussi > Pierre Soubelet : « Le football est un support efficace »

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *