Cavaillon reconnue Ville active et sportive

Cavaillon, ville du Vaucluse, a obtenu le label “Ville active et sportive” en novembre dernier pour ses nombreux équipements sportifs et ses actions envers la jeunesse, entre autres.

 
Une via ferrata, un boulodrome, deux piscines, un hippodrome, une piste de BMX, un stade de tir-à-l’arc, plus de 270 voies d’escalade extérieures… Cavaillon, commune du Vaucluse, est particulièrement bien dotée en équipements sportifs avec 42 installations. La municipalité a postulé pour la première fois au label “Ville Active et Sportive”. « Il aurait été dommage de passer à côté du label au vu de nos installations », indique Magali Bassanelli, adjointe au maire en charge des sports. « Nous sommes une ville de 27 000 habitants bien dotée, avec de nombreuses compétitions et des sportifs de haut niveau qui s’entraînent sur notre territoire, comme Sylvain André, champion du monde de BMX. » Le conseil national a retenu Cavaillon dans la promotion 2020-2022, avec la récompense de deux lauriers. « C’est une énorme récompense pour les dirigeants et les bénévoles des associations qui font vivre le sport sur notre territoire et une reconnaissance pour les employés municipaux qui s’occupent de l’entretien et de la mise en sécurité des équipements », se réjouit l’élue.

 

Une base de loisirs intergénérationnelles

Le jury du label “Ville Active & Sportive” a été sensible aux récentes créations d’équipements sportifs ces dernières années, notamment l’ouverture en 2017 de la base de loisirs Le Grenouillet (photo) au pied de la colline Saint-Jacques qui comprend notamment des appareils de street work out et de fitness, des pump track ou encore des jeux en bois pour plus jeunes. « La Ville a mis beaucoup de temps et d’énergie pour créer cette base de loisirs », souligne Magali Bassanelli. « C’est un lieu intergénérationnel. Il n’est pas rare de voir des aides ménagères faire marcher des personnes âgées sur le parcours plat tandis que des sportifs qui terminent le parcours de santé sur la colline s’entraînent sur les appareils de musculation. » Plus récemment, en mars dernier, un gymnase contenant des appareils de gymnastique dernier cri a été inauguré. À l’été dernier, les travaux du Stade Pagnetti se sont terminés. La piste d’athlétisme a été refaite pour répondre aux normes régionales, la tribune a été modernisée et les aires de sauts repositionnées. D’autres projets d’avenir, dont la couverture de deux courts de tennis et la création d’un nouveau skate park, pourraient amener Cavaillon vers le renouvellement du label dans trois ans et même obtenir un, voire deux lauriers supplémentaires. « C’était une motivation dès la fin de la cérémonie », sourit Magali Bassanelli.

 

 

« Que tous les jeunes habitants pratiquent un sport »

« La Ville a opté pour le sport pour tous comme vecteur d’intégration et a mis les moyens dans les équipements. L’idéal serait que tous les jeunes habitants pratiquent un sport », poursuit l’élue. Plusieurs dispositifs sont mis en place pour se rapprocher de ce résultat dont la Carte sport, qui donne la possibilité à la municipalité de proposer des séances gratuites aux enfants après l’école pour qu’ils puissent tester plusieurs disciplines dans les clubs, puis à terme de s’inscrire. Avec la même idée, le Pass Sport Loisirs, payant lui, permet aux jeunes de découvrir de nouvelles activités le mercredi et pendant les vacances scolaires. Les 47 associations sportives sont soutenues financièrement par la Ville et disposent de leur vitrine lors du rendez-vous annuel de la Journée des associations.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE