02/21/2020

No posts were found.

Para-badminton : Saintes théâtre des championnats de France

La 6ème édition des championnats de France de para-badminton débute ce vendredi du côté de Saintes. Pas moins de 74 joueurs sont inscrits.

 
Dès ce vendredi matin, les premiers volants seront échangés dans le gymnase du Grand Coudret à Saintes. 74 joueurs parmi les meilleurs français sont inscrits. Un record pour la 6ème édition de ces Championnats. La compétition sera organisée par le club du Badminton Saintais. Le club de 244 licenciés compte dans ses rangs la jeune Coraline Bergerin. Cette dernière a commencé le para-badminton, il y a un peu plus d’1 an et est totalement investie dans le club.
 
Exceptée l’absence du double champion du monde Lucas Mazur, tous les potentiels qualifiables pour Tokyo 2020 seront présents à Saintes. En simple, Matthieu Thomas (SL3) et Meril Loquette (SU5) sont les grandissimes favoris à leur propre succession. Faustine Noël (SL), Championne de France, sera aussi sur les courts de Saintes pour confirmer sa suprématie. Elle visera le doublé avec sa partenaire de club Lénaïg Morin. Les Rennaises, qui jouent ensemble depuis un an, iront chercher leur première couronne nationale commune à quelques mois des Jeux. David Toupe (WH1), le pionnier de la discipline, sera associé à Thomas Jakobs (WH2) en double. Les deux auront pour objectif de briller en simple. Fabien Morat, auteur d’un doublé en 2019, aura à cœur de réitérer sa performance.
 
Alors qu’elle deviendra discipline paralympique aux prochains Jeux de Tokyo 2020, le para-badminton français monte en puissance. L’accessibilité du badminton aux personnes en situation de handicap est en effet un point de développement important pour la FFBaD. La FFBaD a lancé cette saison un circuit para-badminton avec comme objectifs de garantir aux joueurs une offre de pratique compétitive sur le sol français, de développer l’accueil et les services aux joueurs en situation de handicap physique, de promouvoir le para-badminton auprès du grand public, de proposer de la classification à chaque étape et de réaliser de la détection en observant des joueurs nouveaux dans la pratique compétitive.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Badminton Europe
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE