Para-badminton : les Bleus en forme à l’approche de Tokyo

La dernière journée des championnats de France Para-Badminton s’est clôturée dimanche à Saintes. 75 joueurs se sont affrontés sur les trois jours de compétition.

 
En SL4, Faustine Noël réalise une nouvelle fois le triplé en championnats de France. Elle a d’abord raflé la mise en dominant sa catégorie en simple, avant de s’imposer en double avec sa partenaire Lénaig Morin. Ensemble, elles sont actuellement en passe de se qualifier pour les Jeux Paralympiques. En mixte, elle s’est imposée en compagnie de Guillaume Gailly face à Véronique Braud et Nicolas Dubusse (21/16 21/18). Chez les hommes, le tableau était ouvert avec l’absence du double champion du monde Lucas Mazur. Et c’est Nicolas Dubusse qui en a profité en battant en finale Guillaume Gailly (21/18 21/18).
 
En SL3, c’est la locale Coraline Bergeron qui l’emporte comme l’an dernier chez les dames, tandis que Mathieu Thomas s’impose logiquement chez les hommes en simple et en double avec Guillaume Gailly. Guillaume repart donc de cette compétition avec trois médailles dont deux titres.
 
Favori dans sa catégorie SU5, Meril Loquette est de nouveau champion de France en simple après sa victoire sur Valentin Thomas (21/18 21/17). Qualifié pour la finale en double avec Steve Matyja, il s’est en revanche incliné face à Guillaume Charlot et Valentin Thomas (18/21 10/21).
 
En SH6, Charles Noakes est le nouvel homme fort de sa catégorie. Après deux tentatives en 2018 et 2019, il a détrôné Fabien Morat en simple (21/10 21/18). Ensemble, ils ont remporté le double hommes face à Samret Di Manno et Maxime Greboval (21/17 21/12).
 
Enfin, dans les catégories WH1 et WH2, David Toupé (WH1) est passé tout près du triplé. Il s’est imposé en simple face à Sébastien Martin (21/12 21/8) et en double avec Pascal Barrillon. Aligné en mixte avec Emmanuelle Ott, ils ont été défaits par Thomas Jakobs et Audrey Bellia Sauvage. Ces deux derniers ont par ailleurs remporté le titre en simple dans leur catégorie (WH2) et en double dames pour Audrey aux côtés de Florence Delgal. Emmanuelle Ott est sacrée en simple (WH1).

Olivier Navarranne
Crédit photo : Badminton Photo
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE