Une section plongée enfant à l’Alsace Nautile Club

L’Alsace Nautile Club, club de plongée de Bischwiller, vient de clôturer fin août une première session de plongée jeune. Ce club, très investi sur le plan local, a réalisé une formation dans le domaine de la plongée subaquatique qui a concerné plus de 20 jeunes, âgés de 8 à 16 ans.  Les formations « plongée jeune » se sont achevées le 27 août par une sympathique cérémonie de remise de diplômes, en présence des parents, de l’adjoint au sport et du personnel administratif de la mairie.

 

L’ANC n’est pas novice dans la plongée enfant, puisque dans le passé, le club avait déjà mis en place cette activité avec les jeunes de l’école Erlenberg, dans le cadre des nouvelles activités périscolaires. Cette année, un nouveau pas est franchi. Nous avons créé une section de plongée jeune. L’activité a été initiée début mai. Il y a eu deux séances de formation théorique au local de l’ANC, puis 14 séances à la superbe piscine de Bischwiller. Il a également été proposé de nombreuses séances de plongée en milieu naturel, à la Gravière du Fort à Holtzheim, dont l’ANC a été l’un des principaux membres fondateurs.

Les apprentissages ont porté sur diverses disciplines de notre fédération :

  • la plongée bouteille, discipline principale, où l’on est dépendant de son binôme. La joie d’évoluer sous l’eau a été palpable,
  • l’apnée (qui consiste à arrêter volontairement sa respiration) sous différentes formes, statique où l’on reste sur place le plus longtemps possible, dynamique où on se déplace sur la grande distance réalisable par le jeune. Nous avons détecté de véritables talents dans cette discipline chez plusieurs jeunes,
  • l’orientation subaquatique, car il est encore plus difficile de s’orienter dans l’eau qu’à l’air libre,
  • le hockey subaquatique, sport surprenant, très physique et très amusant.
D’importants investissements financiers

Pour permettre cette activité, le club a réalisé d’importants investissements financiers pour acquérir du matériel à la taille des participants : petites bouteilles de plongée, combinaisons enfant, masques de taille réduite, petites palmes ; et de nombreux jeux aquatiques, car l’enseignement en plongée jeune se fait essentiellement par le jeu. Ces apprentissages ont beaucoup de vertus. Le premier est le ressenti des plongeurs, jeunes ou pas. La sensation de bien être dans ce sport dépasse celle de toutes les autres activités physiques. Elle est d’ailleurs utilisée en médecine pour soigner les grands traumatisés (militaires blessés, rescapés du Bataclan…). Les jeunes apprennent aussi le respect de l’autre, la dépendance au groupe, la dimension éthique ayant été particulièrement mise en avant. Et surtout, tout s’est passé dans la bonne humeur, il suffit de voir le peu d’absentéisme parmi les participants et le plaisir qu’ils avaient à se retrouver. L’encadrement a été assuré par une douzaine de moniteurs du club, tous bénévoles et très motivés. Le club a été soutenu par les responsables départementaux de l’apnée, de l’orientation subaquatique et du hockey subaquatique. Qu’ils en soient tous remerciés, bien que le sourire des enfants ait été la plus belle récompense.

Un bon signe pour l’avenir…

Le groupe de jeune a été constitué avec l’aide de la ville de Bischwiller, dans un esprit volontiers ouvert : tous publics confondus, avec une parfaite mixité : autant de garçons que de filles et autant de jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville que d’autres jeunes. Participaient à l’activité, des personnes en situation de handicap, ce qui représente aussi une grande première. Une parfaite harmonie a régné dans ce groupe, sans aucune connotation de racisme, sans aucune exclusion, sans aucune différence de traitement ou de considération. Et c’est un bon signe pour notre avenir. Nous tenons ici expressément à remercier la Ville de Bischwiller, son maire Jean Lucien Netzer et son adjoint au sport, M. Jean Pierre Datin ; son personnel administratif : le directeur des sports M. Philippe Helbringer, Mme Anne Martin accompagnatrice de réussite scolaire, Mme Olga Winieswska, responsable de la politique de la ville. Ils nous ont encouragé, soutenus, aidé à réaliser cette belle opération. La politique associative de la Ville de Bischwiller est à mettre en exergue, elle est remarquable et il est important de le dire. Vivement mai 2020, qu’on recommence !!!

Par Bernard Schittly
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE