Le CROS Pays de la Loire surfe sur les activités nautiques

Le Comité Régional Olympique et Sportif Pays de la Loire a organisé en août dernier, du côté de Saint-Nazaire et de Pornichet en Loire-Atlantique, les Atlantic Games. Un événement qui a réuni 300 jeunes sur des compétitions de disciplines nautiques et qui a été honoré par un prix fin octobre.

 

L’Océan Atlantique borde le Pays de la Loire sur plus de 350 kilomètres de côte. Pas étonnant que la région participe à toutes les éditions des Atlantic Games depuis leur création en 1995. Pendant cet événement, la jeunesse des pays de l’Arc Atlantique, la France donc, mais également la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Espagne et le Portugal, se retrouvent autour de sept disciplines nautiques : la voile, l’aviron, le kayak, le surf, la nage en eau libre, la nage avec palmes et le sauvetage sportif.

Un moment de partage

En août dernier, Saint-Nazaire et Pornichet ont donc accueilli la 22e édition de ces Jeux nautiques, organisés par le Comité Régional Olympique et Sportif Pays de la Loire, représentant le mouvement sportif dans cette région à forte culture nautique. Plus de 500 personnes, dont 300 jeunes sportifs âgés de 12 à 21 ans, étaient réunis pour cinq jours de fête de sport maritime, réussis grâce à la coopération des comités, des ligues et des clubs ligériens affiliés à ces activités nautiques. « Le but est d’offrir à ces jeunes un moment de partage autour des sports de la mer, durant un événement informel puisqu’il n’y a pas de titres de champion d’Europe à la fin », explique Ywann Dupré, chef de projet au CROS Pays de la Loire. Même s’il n’y a pas de titre officiel, les meilleurs concurrents se sont vus décerner des médailles au terme des trois jours et demi de compétition et, surtout, ont pu avoir un aperçu du haut niveau.

Démontrer son savoir-faire

Ces Atlantic Games, déjà en terre ligérienne lors de l’édition de 2014 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée, ont permis au CROS de montrer à l’échelle du vieux continent son savoir-faire dans la promotion et le développement des sports nautiques. Quinze villes et régions de l’Atlantique étaient représentées pendant toute cette semaine. Si les Britanniques étaient absents de cette édition, des délégations venues d’Allemagne et d’Italie ont appris à dompter l’Océan Atlantique durant cette semaine. « C’était le moment d’échanger entre territoires qui partagent les valeurs du sport et de la mer », poursuit Ywann Dupré.

Une reconnaissance européenne

Cette 22e édition à Saint-Nazaire et Pornichet a été récompensée par le prix « Atlantic Project », dans la catégorie « amélioration de l’accessibilité et de la connexion » de la part de la Direction des affaires maritimes et de la pêche de l’Union Européenne. Une distinction remise lors de la 5e conférence des parties prenantes de la stratégie maritime Atlantique, fin octobre, à Vigo (Espagne). Le travail du CROS et du Comité atlantique des sports nautiques autour de l’effort de mobilité a donc été honoré.

La prochaine édition en préparation

La prochaine édition des Atlantic Games se déroulera en 2020, à Viana do Castelo au Portugal. Durant ce laps de temps, le CROS va lancer une dynamique auprès des jeunes de la région impliqués dans les sports maritimes pour qu’ils s’entraînent et gagnent leur place. « On pourra amener une délégation de 70 à 80 personnes », annonce le chef de projet.

Par Régis Delanoë
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE