Plongeon – Benjamin Auffret : « J’ai du me rendre à l’évidence »

Quatrième des Jeux de Rio en plongeon à 10 mètres, Benjamin Auffret a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive. Touché physiquement, le plongeur de 26 ans a préféré dire stop, à quelques mois seulement des JO de Tokyo.

Une décision inattendue, mais logique lorsque Benjamin Auffret l’explique. « Les blessures, la crise sanitaire et le départ de mon entraîneur m’ont conduit à prendre cette décision », confie le plongeur de 26 ans auprès de la Fédération Française de Natation. « Il y avait beaucoup d’obstacles à surmonter et je sais que pour décrocher une médaille olympique il ne suffit pas d’être simplement à 100%, mais à 400%. » Les blessures ont alors émaillé la préparation de Benjamin Auffret, qui n’était alors plus en capacité d’envisager une médaille à Tokyo, lui qui voulait forcément faire mieux que sa quatrième place d’il y a cinq ans. « J’ai tout fait pour tenter de participer à mes deuxièmes Jeux olympiques, nous nous sommes réunis plusieurs fois avec le staff au complet, pour trouver une solution, créer une nouvelle façon de s’entrainer compatible avec la situation mais beaucoup d’obstacles se sont dressés sur mon chemin, j’ai du me rendre à l’évidence. »
 

 
Benjamin Auffret a donc préféré dire stop, afin de ne pas sacrifier son physique pour un hypothétique rêve de médaille olympique… d’autant que le jeune homme de 26 ans a un autre rêve : devenir pilote de chasse. « Le sport de haut niveau est un investissement important et après des Jeux olympiques, quel que soit le résultat, la vie change. S’investir à 400% dans un domaine qui demande autant de précision que les avions de chasse est difficile. Pour réussir cette reconversion il fallait être le plus frais possible », confie-t-il auprès de la FFN. « Je le vis un peu comme ma reconversion de la gym au plongeon. Je ressens le même côté exaltant. C’est un milieu d’excellence et je suis prêt à apprendre auprès des meilleurs. J’ai tout à apprendre. En plongeon, je connaissais beaucoup de choses et forcément, même si on peut toujours progressé, j’avais moins de choses à apprendre. Là, je pars de zéro et c’est vraiment stimulant. » Benjamin Auffret est donc désormais tourné vers sa deuxième carrière, dans les airs et loin des bassins.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Sputnik / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE