Tokyo 2021 : Entre stars et espoirs, des qualifiés prometteurs

A l’approche des Jeux olympiques de Tokyo, de nombreux athlètes français ont déjà officialisé leur qualification. Si certains sont très attendus, d’autres seront au Japon pour apprendre en vue de Paris 2024.

Tokyo approche enfin. Initialement prévus en juillet 2020, les prochains Jeux Olympiques d’été ont été décalés du 23 juillet 2021 au 8 août 2021. En raison de la crise sanitaire mondiale que nous subissons depuis plus d’un an, le monde sportif et notamment les grands événements nationaux et internationaux ont été contraints de se mettre sur pause. Pour autant, l’organisation ainsi que les athlètes, n’ont pas perdu espoir et ont continué de se préparer. Parmi les athlètes les plus attendus pour ces Jeux Olympiques d’été, on compte Teddy Riner, en quête d’une nouvelle médaille d’or. Le judoka français donne sa priorité à l’entraînement qui lui permettra de viser un troisième sacre inédit. Kevin Mayer, décathlonien et recordman du monde, a su se qualifier pour ces Jeux avec 8552 points en fin d’année 2020, lui donnant l’opportunité de briller à nouveau pour cette troisième participation aux Jeux Olympiques. Malgré sa blessure récente au mollet droit, Renaud Lavillenie, candidat officiel comme porte drapeau, voit les Jeux de 2021 comme une évidence, tandis que Clarisse Agbegnenou (judokate), médaillée d’argent en 2016, lance le décompte et se prépare pour l’or.
 

 
Au-delà de ces athlètes stars du sport français, d’autres, moins médiatisés, seront également présents à Tokyo pour décrocher des podiums. En effet, Valentin Prades (pentathlon moderne), qualifié en août 2019 grâce à sa seconde place à l’Euro, est considéré comme l’athlète à battre dans la discipline. Âgé de 28 ans, il figure dans le top mondial depuis 2016 et compte se laisser une chance, cette année, de disputer une médaille olympique. Parmi les disciplines moins médiatisées, on retrouve également le tir avec Céline Goberville, vice-championne olympique au pistolet 10 mètres lors des Jeux de Londres en 2012 et double championne d’Europe au pistolet 10 mètres. Malgré une grosse déception suite à l’annonce du report des Jeux de 2020, cette dernière garde espoir et espère un nouveau podium. Enfin, Anthony Jeanjean (BMX), qualifié en novembre 2019 grâce à sa 11ème place aux Mondiaux en Chine, ne se laisse pas impressionner par sa place de jeune prodige du BMX et n’entend pas se contenter de son titre de champion d’Europe.

 
Tokyo 2021, c’est aussi une étape pour Paris 2024 pour de nombreux qualifiés. A l’image de Loris Frasca, originaire de Moselle et gymnaste de 24 ans, les prochains JO sont l’occasion d’engranger de l’expérience. Pour Simon Gauzy, le pongiste qui a pour objectif de décrocher sa première médaille olympique, « une année de plus, c’est une opportunité d’aller encore plus haut », a-t-il déclaré lors d’un entretien auprès de Tokyo 2020. Lara Granier, en voile, se prépare activement pour ses premiers Jeux depuis plus d’un an. Cette athlète représente une des étoiles montantes de la délégation française qui sera sans aucun doute de la partie lors des JO de Paris 2024. Cette année, pour ces athlètes, Tokyo est plus que jamais une étape sur la route vers la capitale française.

Lorraine Biava
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE