SPORTMAG.fr

Quatre finales pour les Françaises aux Mondiaux de gym 2018

Schreyer / Icon Sport
7e des qualifications, l’équipe de France féminine de gym est qualifiée pour la finale du concours par équipe des Championnats du monde 2018 à Doha. Mélanie De Jesus Dos Santos et Lorette Charpy, 7e et 22e du concours général, seront également en finale. Mélanie s’offre une deuxième finale individuelle, au sol.

 

Les Françaises sont entrées en lice, hier, dans les qualifications féminines des Championnats du monde de gymnastique 2018. Un match entamé au sol avec maîtrise et élégance, où elles totalisent 39,699 points. Après un passage par la case « repos », les Françaises ont poursuivi leur compétition au saut. Avec 4 beaux passages, elles obtiennent un score de 41,632 points. Aux barres asymétriques, le clan tricolore continue sur sa bonne lancée en réalisant 4 mouvements sans chutes. Malgré cette réussite et des mouvements de hauts vols, le niveau mondial étant très élevé à cet agrès, les Françaises ne peuvent prétendre à se classer parmi les 8 meilleures gymnastes à cet appareil. Enfin, à la poutre, l’expérience de Louise Vanhille (Pôle Saint-Étienne / Dunkerque Gym) a permis de mettre en confiance l’équipe en réalisant un mouvement sans chute. Les passages se sont enchaînés dans cette dynamique puisque les Françaises restent toutes sur la poutre. Cependant, à cause de quelques déséquilibres, Marine Boyer (INSEP / Meaux Gymnastique), 4e lors des Jeux olympiques de Rio à cet agrès, n’accédera pas de peu à la finale mondiale. L’équipe, composée de Juliette Bossu (Pôle Saint-Étienne / Indépendante Kingersheim), Marine Boyer, Lorette Charpy (Pôle Saint-Étienne / Indépendante Stéphanoise), Mélanie De Jesus Dos Santos (Pôle Saint-Étienne / Kréyol Gym Fort de France) et Louise Vanhille, terminent à la 7e place du concours par équipe avec 161,629 points et aucune chute. La compétition par équipe est dominée par les Américaines (174.429 pts) avec une impressionnante Simone Biles (60,965 pts) en tête sur tous les agrès sauf aux barres asymétriques où la Belge Nina Derwael lui résiste. Vient ensuite la Russie (165.497 pts) et la Chine (165.196 pts).

Deux finalistes françaises au concours général

Les deux pensionnaires du pôle de Saint-Étienne, Lorette Charpy et Mélanie De Jesus Dos Santos, s’offrent chacune une place pour la finale du concours général. Mélanie, qui avait remporté la médaille de bronze aux concours général européen en 2017 puis avait terminé 5e des championnats du monde la même année, a su répondre présente. Elle termine à la 7e place des qualifications du concours général à Doha et sera donc en finale le jeudi 1er novembre dans l’Aspire Dome de Doha. Lorette Charpy concourra également lors de cette finale mondiale individuelle. Une première pour la benjamine de la délégation française qui revient tout juste d’une blessure marquante au visage survenue cet été, quelques semaines après avoir remporté la médaille d’argent par équipe lors des championnats d’Europe de Glasgow. Mélanie s’offre également une seconde finale mondiale individuelle, en prenant la 6e place du concours au sol. Elle réalise un joli mouvement noté de 13,900 points. La championne d’Europe en titre à cet agrès sera donc aussi à suivre ce samedi 3 novembre au sol.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *