Marseille, terre de skateboard

La discipline va devenir olympique à l’occasion des JO de Tokyo. Si les champions du sport ne sont pas encore très connus en France, le skateboard jouit déjà d’un succès populaire et la cité phocéenne n’y échappe pas.

Avec des milliards de téléspectateurs, rien de mieux que les Jo pour populariser et faire connaître un sport au niveau mondial. Le skateboard va connaître certainement un véritablement engouement après l’été. Si depuis les années 70, la discipline venue des Etats Unis est surtout perçue comme un sport urbain, un loisir, tout pourrait changer après Tokyo. Le président de la Ligue Sud de roller et de skateboard, Matthieu Foix, s’attend à une véritable envolée des inscriptions à la rentrée : « Plus de 160 pays à travers le monde vont découvrir ce sport. Ici à Marseille avec le bowl du Prado, on a une histoire commune avec le skateboard. C’est possible qu’à la rentrée prochaine des parents décident de mettre leurs enfants au skate plutôt qu’au foot ou à d’autres sports. »
 

 
La cité phocéenne a déjà ses exemples, les évènements de calibres internationaux se multiplient au Prado, il existe une véritable culture du skate mais aussi ses champions. Les championnats de France ont eu lieu le weekend dernier et ce sont deux Marseillais qui ont pris les deux premières places. Auréolé de la médaille d’argent Tom Martin est devenu vice-champion de France à seulement 12 ans devant Jean Pantaléo. Les qualifications étant déjà jouées, les deux skateurs n’iront pas à Tokyo, mais le représentant français sera tout de même Marseillais, Vincent Matheron, champion de France l’an dernier. Il tentera de démontrer au monde entier que la cité Phocéenne est une véritable terre de skateboard.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Abaca / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE