08/05/2020

L’Occitanie entre ciel et mer

S’envoler dans les airs pour admirer de sublimes panoramas ou prendre sa respiration et plonger pour observer les fonds marins, tout est possible en Région Occitanie.

 

Les activités nautiques reines au Grau-de-Roi

Le Grau-du-Roi, port du Gard, débouche sur la Méditerranée et les vents de Mistral et de Tramontane qui y soufflent offrent de nombreuses possibilités de glisser sur la mer. La société nautique du Grau-de-Roi Port Camargue organise des régates de loisirs, de l’initiation à l’entraînement. Depuis Port Camargue, premier port de plaisance d’Europe, l’association Catamaran Picardie II propose des sorties en mer le long du littoral pour pêcher ou pour se rendre vers des horizons sauvages, comme sur la plage isolée de l’Espiguette. Là-bas, sur ces 10 km de sable vierge et de marais, accessibles uniquement par la mer, c’est aussi un parfait décor pour le kitesurf. Cependant, la plage de l’Espiguette se prête aussi au paddle et au snorkeling. Autre lieu de glisse au Grau-du-Roi, la base nautique située sur l’étang du Ponant où les adeptes de windsurf, de planche à voile, de kayak de mer et de voile sur Optimist se partagent l’espace. L’apprentissage de toutes ces disciplines se fait avec l’École de la mer et la Base plage sud stages. La plongée est également possible de manière autonome ou grâce au club local.

Plus d’informations > https://www.letsgrau.com/

Des sorties sportives dans les canyons des Vallées de Gavarnie

Les Vallées de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées, font le bonheur des amateurs de sports d’eau vive. Pour les fans de canyoning, direction la zone Gavarnie-Gèdre, où se trouvent les spots les plus renommés dont le canyon d’Ossoue, le canyon de Saugué ou encore les Gorges du Maillet, mais aussi d’autres moins connus comme autour de Luz-Saint-Sauveur. De mai à octobre, les eaux chaudes naturelles facilitent les remontées dans les cours d’eau. La situation géographique, jusqu’à 3 000 m d’altitude en plein cœur des Pyrénées, offre de larges panoramas sur les paysages de montagne. Ces derniers étés, le canyoning est une des activités de montagne les plus pratiquées dans les Vallées de Gavarnie, la fréquentation était même en hausse. De nombreuses entreprises du secteur accompagnent les pratiquants sur les parcours et prêtent le matériel afin d’assurer la sécurité de tous. En réduisant les effectifs, en diversifiant les sites de pratique et en appliquant les gestes barrières, les sorties de canyoning auront bien lieu cet été.

Plus d’informations > https://www.valleesdegavarnie.com/ete

Plonger dans la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls

Près de 30 000 plongeurs vont chaque année dans la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls avec des bouteilles, en scaphandre autonome ou en apnée pour évoluer sous l’eau avec près de 1 200 espèces d’animaux aquatiques. Mais attention, la pratique dans ce plan d’eau de 650 hectares des Pyrénées-Orientales est très encadrée. Créé en 1974, cet espace protégé demeure la seule réserve exclusivement marine en France. Le Département des Pyrénées-Orientales en a pris la gestion en 1977 et a souhaité aménager des activités durables. Cette décision a permis à de nombreuses populations de poissons de revenir, et les plongeurs, dont l’activité est tolérée sauf dans la zone de protection renforcée de 65 hectares, découvrent des variétés qu’ils n’auraient pas pu voir ailleurs. La réserve naturelle marine de Cerbère- Banyuls sensibilise les visiteurs sur la préservation de la faune sous-marine grâce à un sentier de 250 m à travers cinq milieux à parcourir en masque et tuba et balisé pour une meilleure information. Les éco-gestes appris durant la visite sont à reproduire pour toutes les activités de plongée, même hors de la réserve. Depuis mars 2020, une autorisation, pouvant être obtenue gratuitement, est nécessaire pour plonger. Le gestionnaire compte renforcer les liens avec les pratiquants qui peuvent faire remonter les éléments remarqués lors de leurs sorties.

Plus d’informations > http://www.cerbere-tourisme.com/

Le canoë en toute simplicité sur la rivière Baïse

La Baïse est une rivière de plaine qui traverse le Gers du sud au nord sur 190 km. Son eau calme favorise les promenades au fil de l’eau pour tous les publics. L’association des Canoës de Beaucaire propose de la location libre de bateaux pour des sorties en aval et en amont du village situé à une trentaine de kilomètres d’Auch, sur un total de 11,5 km navigable. Les promenades se font de barrage à barrage et le débit de la Baïse est faible, les conditions sont ainsi réunies pour des balades familiales ou pour les débutants. Ces sorties en canoë sont l’occasion d’exécuter une pratique sportive, sans se mouiller ou en chahutant un peu, mais également d’observer le patrimoine des villages alentours, ainsi que la faune et la flore sur les rives. La Baïse étant une rivière sauvage, les oiseaux et les petits mammifères y ont trouvé leur habitat et sont visibles pour les promeneurs depuis la rivière. Les Canoës de Beaucaire fournissent des audio-guides et ont placé des panneaux d’affichage le long de la berge pour faciliter la découverte de l’environnement.

Plus d’informations > https://canoesdebeaucaire.com/

Un parc acrobatique sous-terrain dans l’Aude

Quand on associe gouffres et sport, on pense surtout à la spéléologie. Mais au Gouffre géant de Cabrespine, situé dans l’Aude au nord de Carcassonne, c’est un parc d’aventure à 200 m de profondeur qui attend les visiteurs. Dans cette Accro Grotte de Cabrespine, la progression se fait en paroi et grâce au grand escalier de fer à flanc de paroi. Un parcours acrobatique, avec via ferrata et sept ateliers, a été conçu pour faire découvrir la face cachée du gouffre de manière ludique et sportive, mais avec son lot de sensations fortes. Un pont acrobatique, suspendu à 40 m du sol, et un pont népalais, situé au-dessus de la grande salle, apportent une autre perspective dans l’exploration du gouffre et dans l’appréhension du vide. Concernant cette dernière, les plus courageux ont rendez-vous avec la tyrolienne « de l’enfer » à 90 m du vide pour atteindre une immense cascade stalagmitique et la tyrolienne « du vertige » avec chute verticale. En 2019, pour l’année de lancement, ils étaient 1 000 personnes à partir dans la nature grâce à ce sport. Cette expérience inédite qu’apporte le parcours Accro Grotte de Cabrespine a permis d’attirer un public plus jeune sur les lieux. Cependant, les 25 km de galeries du gouffre de Cabrespine, dont une partie parcourue par une rivière, contenteront les fans de spéléologie classique.

Plus d’informations > http://www.gouffre-de-cabrespine.com/fr/

Millau, capitale du parapente

Dans les années 70, des pilotes ont eu l’idée de tester le deltaplane en montagne du côté de Millau. Une tradition était née et s’est développée pendant deux décennies. Puis le parapente, moins cher et plus facile à monter, est arrivé fin des années 80/début des années 90 et les adeptes sont venus dans les Grands Causses dans l’Aveyron, de plus en plus nombreux. Aujourd’hui, Millau demeure un des spots de parapente privilégiés en France. Les conditions sont toujours autant favorables à la pratique du vol libre : un vent dominant nord-ouest qui ne souffle pas excessivement fort et un relief de moyenne montagne. Les parapentistes survolent des territoires sauvages dont les plateaux des Grands Causses et les gorges du Tarn. Il est aussi possible de partir en cross à plus de 100 km. Les deux principales pistes de décollage sont facilement accessibles à quelques kilomètres du centre-ville de Millau. Il s’agit de la montagne Puncho d’Agast, depuis la Corniche des Causses noires, et de l’aire d’envol de Brunas, sur les Corniches du Larzac, avec un panorama sur le Viaduc. Aujourd’hui, le tissu associatif de Millau autour du parapente est encore dense. De plus, trois moniteurs enseignent la pratique du deltaplane, ce qui permet à cet aéronef de faire son retour au-dessus des Grands Causses.

Plus d’informations > https://www.millau-viaduc-tourisme.fr/

Leslie Mucret
Crédit photos : Christelle Labrande, D. Demouy, Antoine Garcia - Agence touristique des Vallées de Gavarnie, Didier Fioramonti - Réserve Naturelle Marine de Cerbère Banyuls, Canoës de Beaucaire, M. Randa - SETSN et Eric Teissedre
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE