08/05/2020

La région Grand Est pour les grands sportifs

Vaste territoire qu’est la région Grand Est. Sa richesse entre lacs, massifs et forêts, mais aussi patrimoine, en fait une destination privilégiée pour les amateurs de sport de plein air.

 

Glisser sur les Lacs des forêts d’Orient

Dans l’Aube, le Parc naturel de la forêt d’Orient abrite trois grands lacs artificiels qui offrent du choix parmi de nombreuses activités nautiques. Si le Lac du Temple est plus dédié aux parties de pêche, il est possible d’y pratiquer la voile, sur planche ou dériveur, et le canoë-kayak. Au Lac d’Orient, depuis le port Mesnil-Saint-Père, les adeptes de la voile auront le choix entre les disciplines sur planche ou kitesurf tandis que le canoë-kayak est lui aussi autorisé, tout comme la baignade, depuis la plage. Pour les activités possibles uniquement avec des bateaux à moteur, il faudra aller plus loin, au Lac Amance – Port de Dienville. Initiations au jet-ski et au ski-nautique, ainsi que des baptêmes d’ULM sont proposés. Plus insolite, le club champenois de chiens de sauvetage nautique fait des démonstrations avec des terre-neuve. Sur les 42 km de voies vertes sécurisées qui longent les trois lacs et ramènent jusqu’à Troyes, les activités terrestres que sont le vélo, la marche ou encore le roller trouvent également leur place.

Plus d’informations > www.aube-champagne.com

Le sud de la Meuse, haut lieu de la spéléologie

Le département de la Meuse, avec sa formation en massif karstique (résultat de la corrosion et de l’érosion de terrains calcaires, ndlr), abrite de nombreuses cavités. Le terrain de jeu est tout trouvé pour les spéléologues, débutants comme confirmés. L’association Groupe d’études et de recherches spéléologiques meu- siens (GERSM), affiliée à la Fédération, organise des sorties familiales de décou- vertes et sportives tournées vers la pédagogie, notamment du côté des carrières de Savonnières-en-Perthois, à une trentaine de kilomètres de Bar-le-Duc. C’est dans cette zone géographique du sud de la Meuse que se trouvent les gouffres les plus profonds du département comme celui de la Grande Viaille, de la Son- net et du Cornuant, ainsi que la Grotte du chasseur. Par exemple, le gouffre de l’Avenir se développe sur 500 m et descend à une profondeur de 85 m. Les tech- niques de spéléologie alpine, descente sur corde semi-statique avec descendeur puis remontée avec crool/poignée, sont utilisées par la GERSM pour l’explorer.

Plus d’informations > https://www.tourisme-meuse.com/

 

Pour du VTT direction le Val d’Argent

Le Val d’Argent, situé dans le département du Haut-Rhin, mais surtout dans le Massif des Vosges, est le lieu où se rendre quand on peut pratiquer le VTT ou le VTC. Le site se prête à la découverte de panoramas sur différents villages et sur la nature, tout en pratiquant une activité physique. À partir des années 2006-2007, le Vélo Club de Sainte-Marie-aux-Mines a travaillé avec la Fédération française de cyclisme pour labelliser les circuits. Ils sont 18 actuellement, répartis sur environ 320 km. Les parcours, allant de 2,5 à 82,5 km et avec un dénivelé positif variant de 46 à 2 438 m, répondent aux différents niveaux de pratique, du débutant le long de la forêt du massif de Bergwald aux sentiers classés bleus, verts…ou noir. Un dernier circuit permet aux cyclistes de faire le tour du Val d’Argent sur 82 km. Toujours parmi ces monts, la Traversée du Massif des Vosges à VTT (TMV) propose un tracé de 418 km, avec 9 370 m de dénivelé, divisé en 14 étapes entre Wissembourg (Bas-Rhin) et Thann (Haut-Rhin) pour les adeptes du vélo tout terrain et les amateurs de patrimoine.

Plus d’informations > https://www.massif-des-vosges.com/

S’élever au Lac du Der

Le Lac du Der en Champagne, c’est le plus grand lac artificiel d’Europe entouré d’un écrin de verdure entre Marne et Haute-Marne qui a permis de développer de nombreuses activités au fil des années. La forêt avec des chênes tricentenaires s’est imposée comme le lieu idéal pour pratiquer l’accrobranche. Situé sur le port de Giffaumont, le Parc Accroder propose des parcours accessibles dès l’âge de 3 ans et permet de s’élever à plus de 15 m de hauteur grâce aux ponts de singes, filets et passerelles. Sans oublier la tyrolienne pour descendre. Des tyroliennes, il y en a aussi au parc Aventure du Domaine du Buisson, ouvert depuis 2018 à Louvemont, tout comme des funiculaires et autres obstacles pour vagabonder de tronc en tronc. Et pour les moins téméraires, peu à l’aise avec la hauteur, il reste bien sûr les randonnées à pied, à vélo ou à cheval en forêt ou le long du lac. La Ligue de l’enseignement Fol 55 organise des rallyes sportifs et des challenges multi-activités depuis la Presqu’île de Rougemer.

Plus d’informations > www.lacduder.com

L’œnotourisme se fait à vélo en Alsace

Le projet « Evindez-vous » repose sur trois piliers : le vélo, le tourisme en Alsace et le vin. Les créateurs de ce concept ne sont pas des sportifs, mais des viticulteurs de Dorlisheim, à 25 km de Strasbourg, animés par la volonté de faire découvrir leur métier et leurs produits de façon originale. Profitant de son domaine déjà situé sur la route des vins, le couple Goesel a mis en œuvre son idée « Evindez-vous » il y a trois ans. Le principe est simple : louer des vélos à assistance électrique au départ du caveau Goesel à Dorlisheim, rouler dans les domaines et vignes alsaciennes pour finir par une dégustation de vins et de crémants au retour. Au détour de balades sur une demi-journée ou une journée complète, le temps de découvrir 30 à 40 vignobles selon les parcours, les cyclistes pourront également apercevoir des monuments historiques et traverser des villages typiques. Le choix du vélo à assistance électrique a été motivé par la volonté de favoriser un tourisme écologique, mais aussi pour proposer un moyen de déplacement moins fatigant.

Plus d’informations > https://evindezvous.com
Rando et via ferrata dans le massif des Vosges

Le massif des Vosges peut se visiter en randonnée ou grâce à l’escalade, et même en combinant les deux activités. Un itinéraire de rando-ferrata a été aménagé et balisé au col de Bussang. Un site exceptionnel car les via ferrata sont rares dans le département des Vosges. Au départ de l’Étang des sources, les randonneurs/grimpeurs suivent le câble servant de « ligne de vie » sur un terrain de rochers, avec quelques liaisons en herbe, surplombant la source de la Moselle et offrant une belle vue sur la vallée. Sans grandes parois verticales, le tracé et la partie escalade sont faciles et accessibles à tous (à partir d’1,40 m), assurant ainsi un côté familial. Quelques obstacles, des ponts de singe, des ponts népalais, des passerelles et des poutres, viennent agrémenter ce parcours du Massif des Vosges. Le site est libre d’accès du moment que l’on a casque, baudrier et longes absorbeurs. Cependant, des moniteurs diplômés d’État sont sur place pour accompagner les pratiquants.

Plus d’informations > https://www.tourisme-lorraine.fr/

Leslie Mucret
Crédit photos : Alain Kauffmann - OTVA, CDT Aube, GERSM – Baptiste Chasseigne, José Antenat, Véronique Montané - Collection OT Lac du Der, Vincent Goesel et Thomas Devard – SIVU Bussang
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE