La Pelote basque fierté… de Cannes

En 1957, l’association sportive Cannes Pelote Basque a été fondée. Depuis, le club s’est imposé parmi les meilleurs de France grâce à une école et l’abnégation de ses dirigeants.

 

On a tendance à penser que la pelote basque se joue uniquement dans le sud-ouest de la France. Or, à Cannes aussi on pratique ce sport, depuis plus de 62 ans et la création de l’association sportive Cannes Pelote Basque par Michel Ughetto. Le club fait même partie des meilleurs en France, affichant un palmarès de quatre titres de vice-champion de France, douze en challenge national et deux en Open, qui prouvent qu’il rivalise avec les clubs de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie.

 

Médailles d’or de la Ville

La pelote n’a pas toujours été basque à Cannes. « Il existe depuis le 19e siècle une version provençale de la pelote basque où l’on joue avec une pelote plus petite, à main nue et à trois contre trois », raconte Jean-Claude Berthelot, président de Cannes Pelote Basque. « Nos prédécesseurs ont fait construire un fronton pour pratiquer cette version. Puis, des professionnels du Pays Basque ont ramené des chisteras. Maintenant, le club ne pratique plus que la pelote basque. » L’association cannoise est reconnue dans la discipline – « nous organisons une dizaine de manifestations pendant la saison estivale. Les meilleurs clubs du sud-ouest viennent y participer » – et aussi dans leur ville. Le fronton est situé à 200 m de la Croisette, bien visible des Cannois. « Nous faisons aussi pas mal de publicité et la Ville de Cannes nous aide bien dans la communication », indique le président. La municipalité a même récemment mis ce club à l’honneur pour le 60e anniversaire de l’inauguration du fronton en remettant la médaille d’or de la Ville de Cannes à Jean-Claude Berthelot, membre depuis les débuts du club en 1957, président depuis 44 ans et champion de France de grand chistera en 1984, ainsi qu’à Gilbert Hegoas, membre depuis 45 ans, vice-président depuis 1991 et vice-champion de France de paleta gomme en 1980. Plus que le palmarès, c’est la convivialité de ce club que la Ville a tenu à récompenser.

 

Une école qui a fait ses preuves

Actuellement, l’association sportive Cannes Pelote Basque compte environ 70 licenciés, dont certains pratiquent en loisirs la paleta gomme, avec une balle de gomme pleine,. L’école accueille actuellement une vingtaine d’enfants, suivis par des membres du clubs qui organisent des stages et des manifestations avec d’autres associations de la même discipline. Une école bien développée qui, forte d’une expérience de 60 ans, a permis au club de se hisser parmi les meilleurs du championnat. « On espère enfin décrocher ce titre de champion de France qui nous a échappé par quatre fois », souhaite maintenant Jean-Claude Berthelot.

Leslie Mucret
Crédit photo : Mairie de Cannes
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE