08/05/2020

La Normandie a la cote

Le territoire normand est particulièrement riche en activité estivales. Zone côtière oblige, les disciplines aquatiques sont en vogue. Mais la Normandie affiche une diversité capable de surprendre.

Randonnée à cheval au fil de la Normandie

Sur l’ensemble de la côte normande, un animal est roi : le cheval. Une fois les beaux jours arrivés, il n’est pas rare de croiser des visiteurs et curieux montés sur leurs chevaux. Du côté de Deauville notamment, il est possible de profiter d’un circuit permettant de trotter sur les pas du Duc de Morny, fondateur de la ville de Deauville à la fin du XIX ème siècle. Il est également possible de mettre le pied l’étrier à Cabourg. Sur la Côte fleurie, aux pieds de l’élégant Grand Hotel, remonter à cheval « la plage des amoureux » est une activité prisée des vacanciers. Point de départ des traversées à pied de la Baie du Mont-Saint-Michel, la plage du Bec d’Andaine est également prisée des amateurs de randonnées à cheval. Au cœur d’une nature unique et préservée, il est possible de profiter pleinement du panorama majestueux sur le Mont-Saint-Michel. La magnifique conclusion d’une randonnée à cheval qui recueille un succès certain chaque été.

Plus d’informations sur www.normandie-tourisme.fr

 

Le longe-côte en Côte d’Albâtre

Difficile de trouver une discipline portant mieux son nom que celle-ci : le longe-côte. Une pratique consistant tout simplement… à longer la côte ! Une discipline particulièrement en vogue en Normandie, la topographie se prêtant bien à sa pratique. La Côte d’Albâtre fait partie des lieux d’activité les plus populaires. Tout au long de l’année, et notamment en période estivale, le Service des Sports de la Communauté de Commune de la Côte d’Albâtre propose des sorties et des initiations à cette pratique qui tend progressivement à attirer tout type de public. Pleinement ancré dans la promotion du sport santé au sein de nombreuses associations sportives normandes, le longe-côte bénéficie d’une cote d’amour évidente auprès des Normands. Reste désormais à convaincre les vacanciers des bienfaits du longe-côte. Équipé d’une combinaison en néoprène et aidé d’un moniteur, il est possible de découvrir de façon originale la Côte d’Albâtre, mais aussi les plages du Débarquement ou encore les plages du Cotentin.

Plus d’informations sur www.leboncoindenormandie.com

 

Char à voile à Asnelles

Activité côtière extrêmement pratiquée durant la période estivale, le char à voile est particulièrement présent sur les plages normandes. Cette discipline consiste à conduire un véhicule à roues propulsé par une voile. Du côté du Centre de loisirs nautiques d’Asnelles, il est possible de profiter de 13 kilomètres de plage, entre Arromanches et Courseulles. En groupe ou en individuel, initiation mais aussi perfectionnement à la pratique du char à voile sont accessibles à tous les publics. Le Centre de loisirs nautiques d’Asnelles propose une pratique en toute sécurité, avec un maximum de plaisir et de sensations. Des formules adaptées permettent de pratiquer seul ou en groupe, le tout encadré par un moniteur diplômé. Tout au long de l’été, de nombreux créneaux sont disponibles afin de découvrir ou redécouvrir une activité qui anime les plages normandes chaque été.

Plus d’informations sur www.charavoile-asnelles.net


Fat Bike sur les plages du Débarquement

Au cœur de la Manche, la base nautique Eolia Normandie a récemment rouvert ses portes. L’occasion de profiter pleinement de la période estivale, et notamment d’une pratique en vogue : le Fat Bike. Comme son nom l’indique, il s’agit ici d’un « gros vélo ». Originaire d’Amérique du Nord, le Fat Bike est un vélo tout terrain à grosses roues. Grâce à ses pneus larges, cette innovation du monde du VTT permet par exemple de rouler sur les galets, d’emprunter des chemins boueux, d’escalader des côtes ou encore d’affronter avec confiance les éventuelles pièges se présentant sur le sable des plages normandes. Grâce au Fat Bike, il est ainsi possible de pédaler, seul, entre amis ou en famille, tout en admirant le paysage des plages du Débarquement. Territoire et histoire sont ainsi au cœur des différentes sorties, au cœur de balades à allure tranquille. Eolia Normandie propose en effet de prendre son temps, loin de la vitesse folle que peuvent atteindre les « bikers » motorisés. Profiter, voilà le credo du Fat Bike.

Plus d’informations sur www.eolia-normandie.com

 

Grand saut au Viaduc de la Souleuvre

Pour les personnes en recherche de sensations fortes, il est possible de trouver son bonheur en Normandie. Le Viaduc de la Souleuvre, réputé au sein du territoire normand, n’attend que les curieux en période estivale. A 61 mètres de hauteur, il est possible d’opter pour le saut à l’élastique. Un saut dans le vide, une frayeur pour certains, mais une vue à couper le souffle pour tous. Le site offre en effet l’un des plus beaux panoramas sur les paysages normands. Arrivés au bout de la passerelle, les courageux sont alors équipés de haut en bas. Les pieds liés, les « sauteurs » avancent alors jusqu’au bord… avant le grand saut dans le vide. Un moment riche en sensations et en émotions qui fait la réputation du Viaduc de la Souleuvre depuis de nombreuses années. Sur le même site, les moins courageux pourront s’essayer à la luge (oui, même en été), à la balançoire géante, ou encore à la tyrolienne. Le Viaduc de la Souleuvre présente donc tous les atouts afin de séduire le public le plus large.

Plus d’informations sur www.normandie-tourisme.fr

 

Coasteering dans le Cotentin

Le coasteering, voilà une pratique qui pourrait prendre de l’ampleur à l’occasion de la période estivale version 2020. Une discipline nouvelle, à mi-chemin entre le canyoning et l’escalade. Elle a pris son essor en Irlande, territoire où les montagnes et les rivières sont particulièrement adaptées à la pratique de cette discipline novatrice. Mais la Normandie n’est pas en reste, et c’est du côté du Cotentin que le coasteering entend bien percer. La pratique est encadrée par l’Association de Sauvetage et d’Education à la Sécurité du Cotentin. Les participants sont bien équipés : casque et combinaison sont obligatoires avant de s’élancer. Au programme : pitons rocheux, grottes, torrents, cascades et rivières glissantes pour toujours plus de sensations fortes. Une pratique qu’il est possible de pratiquer dès 12 ans et qui attire de plus en plus de curieux. Pour une période estivale originale, si vous êtes de passage du côté du Cotentin, laissez-vous tenter par le coasteering… peut-être le sport tendance de l’été !

Plus d’informations sur https://secourisme50.assoconnect.com

 

Olivier Navarranne
Crédit photos : Normandie Tourisme, Calvados Tourisme et DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE