Ilionis Guillaume championne de France du triple saut

L’espoir première année Ilionis Guillaume a créé la belle surprise aux Championnats de France Elite d’athlétisme, en montant sur la plus haute marche du podium au triple saut avec 14,07 m, nouveau record personnel à la clé.

 

On attendait Jeanine Assani Issouf (Limoges Athlé) et Rouguy Diallo (Nice Côte d’Azur Athlétisme), habituées aux duels acharnés lors des championnats de France. Mais le triple saut féminin hexagonal compte désormais une troisième athlète au-delà de la barrière symbolique des 14 mètres : Ilionis Guillaume (Stade Sottevillais 76). L’espoir première année, vice-championne d’Europe juniors l’été dernier, a beaucoup de talent. Mais ce week-end, à l’échelon supérieur, la tâche s’annonçait compliquée. Pourtant Rouguy Diallo, sa camarade d’entraînement à Reims, quittait prématurément la compétition en ne validant aucun de ses trois premiers sauts. Jeanine Assani Issouf, elle, semblait bien accrochée à la première place, avec un deuxième essai à 14,06 m, sa meilleure performance de la saison. Mais Ilionis Guillaume se rapprochait au cinquième essai avec 13,73 m, nouveau record personnel. Et au sixième, avec un triple saut à 14,07 m, elle prenait la tête des opérations. Assani Issouf mordait son ultime tentative, permettant à l’élève de Teddy Tamgho de décrocher son premier titre de championne de France Elite.

La réaction d’Ilionis Guillaume :

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE