Faire vivre et découvrir les sports traditionnels en Occitanie

Le CROS Occitanie s’attache à faire découvrir ou redécouvrir les disciplines originaires du territoire de l’Occitanie au grand public à travers le Festival des sports traditionnels, où se sont côtoyés tambourin et courses landaises au début du mois.

 

Le sport s’est invité lors du dernier week-end du Festival Total Festum, un événement organisé entre mi-mai et début juillet par le Conseil régional, qui met en avant la langue, la culture et la gastronomie de l’Occitanie. Pour la onzième fois, le Comité régional olympique et sportif (CROS) Occitanie a organisé le Festival des sports traditionnels. Cette édition a eu lieu le 7 juillet dernier à Vielmur-sur-Agout, non loin de Castres dans le Tarn. « Nous allons au Festival Total Festum pour faire connaître au grand public les sports qui portent les valeurs occitanes et catalanes, et pourquoi pas voir des personnes continuer en club après », explique Florian Trillon, chargé de projet au CROS Occitanie et responsable de l’organisation du festival. Près de 1 000 personnes n’ont pas résisté à la curiosité d’en savoir plus sur les pratiques sportives issues de la région, mais très peu connues.

Palet gascon et courses camarguaises

Des ligues, des clubs et même des fédérations ont proposé animations, démonstrations et initiations toute la journée. Les visiteurs ont pu découvrir la quille au maillet, le palet gascon, la pelote basque sur un fronton mobile de plusieurs mètres, les courses landaises originaires du Gers, les courses camarguaises qu’on retrouve plus du côté du Gard et de l’Hérault, département d’où est aussi originaire le tambourin. « Il y avait une foule importante pour découvrir les courses landaises et camarguaises dans les arènes portatives », décrit Florian Trillon. La canne de combat de la savate boxe française n’a rien d’occitan, mais son fort développement dans la région lui a fait gagner sa place dans le Festival, aux côtés des spectacles de vachettes. « Nous avons eu de bons retours des intervenants », relève le chargé de mission. « Après onze éditions, le Festival des sports traditionnels est inscrit dans l’historique du CROS. Dans la promotion de l’olympisme, il est aussi important de rester proche de sa culture et de faire parler de toutes les disciplines, pas uniquement les plus connues. »

« Elles ont leur place »

Quelques jours avant, le CROS Occitanie est intervenu lors de la journée du personnel du Conseil régional, à Montpellier, en présentant 15 disciplines traditionnelles de l’Occitanie et pour faire de la communication autour du Festival. « Nous voulons apporter un côté local, présenter un ou deux sports traditionnels lors de nos manifestations générales tout au long de l’année », insiste Florian Trillon. « Elles ne sont pas des disciplines olympiques, mais elles ont leur place dans la promotion du sport. »

Suivre l’actualité du CROS Occitanie :
www.cros-occitanie.fr

Par Leslie Mucret
Crédit photo : Crédic Muzac / CDOS 81
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE