Dragon Boat : les Mondiaux en août à Aix-les-Bains

Les championnats du monde des clubs de dragon boat auront lieu du 24 au 30 août 2020 à Aix-les-Bains (Savoie), sur le lac du Bourget.

 
Avec 7000 athlètes d’une trentaine de nations et 7 jours de compétition, la manifestation est la plus importante du genre jamais organisée au monde. C’est Dragon Boat Attitude (DBA) qui organise l’événement. Depuis 2010, DBA agit pour le développement de la pratique du Dragon Boat en France et dispose aujourd’hui d’une forte expérience dans l’organisation de manifestations de petites ou de grandes ampleurs, en France et dans le monde. « C’est pour nous une vraie récompense et j’espère que ce Championnat mondial va pagayer très fort pour que ce sport devienne aussi important sur nos merveilleux lacs de montagne, qu’il l’est en Asie ! », confie Sylvain Munier, directeur de DBA. Les athlètes s’affronteront sur trois distances de course : 2000m en boucle de 500m avec 3 virages, 500m en ligne droite et 200m en ligne droite.

Olivier Navarranne
1 COMMENT
  • PIERRE MORIN 7 février 2020

    Aix fut une ville sympa, calme, endormie, la multiplication des événements nourrit le commerce mais tue la ville, plus moyen d avoir du silence, des habitants en plus chaque année, des embouteillages, comme j aimerais que nous redevenions une ville ou rien ne se passe, calme, tranquille, on ne peut pas prôner la protection de la nature et inciter des milliers de personne à venir au bord du lac en été, en voiture, depuis une centaine de km, on parle du lac, mais on le pourrit, à Aiguebelette, pas de bateau à moteur, pourquoi pas interdire les moteurs sur notre lac, interdire l approche en voiture, retirer les promenades, bref protéger l environnement au lieu de dire que on le fait, faisons le, ce championnat c est inciter des centaines de personne a traverser la planète, à l epoque d internet, pourquoi venir ici, il n y a rien a decouvrir, on peut le rgarder via une webcam, pourquoi voyager puisque les cartes sont etablies, voyager fut utile pour ecrire la géographie, il ne sert plus à rien

PUBLIER UN COMMENTAIRE