Bruguières, capitale mondiale du sport boules

Le sport boules, plus précisément le relais double mixte, sera à l’honneur le samedi 7 septembre sur le boulodrome de Bruguières (Haute-Garonne). La Fédération internationale de boules compte exposer et développer cette discipline.

Lorsque l’on parle de sport de boules il n’y a pas uniquement la pétanque, et la Fédération internationale de boules (FIB), avec le club Bruguières Sport Boules, comptent bien le démontrer. Samedi 7 septembre, le boulodrome parc de Xeraco va s’animer autour de la deuxième édition du meeting international de relais double mixte. Rappel de l’objectif : frapper un maximum de boules cibles en cinq minutes de course continue, celles-ci se situant à 13 mètres dans un sens et 15 mètres dans l’autre. Les joueurs se passent le relais toutes les quatre boules lancées. Cette épreuve, qui met en avant le côté physique avec près de 1 500 mètres parcourus, laisse très peu de temps morts, mais offre beaucoup de suspense.

Un événement qui prend de l’ampleur

Le tournoi national de Bruguières Sport Boules est devenu un meeting international en 2018. « Cette compétition a été créée à l’origine avec la Fédération internationale de boules pour faire la promotion des sports de boules (pétanque, boules lyonnaises et raffa, NDLR) et entrer au programme des Jeux olympiques de Paris en 2024 », explique Jean-Luc Ricard, coordinateur dans l’organisation du meeting, entouré par une quarantaine de bénévoles. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques n’a pas donné suite, mais pas question de renoncer à cet événement. « Il va même prendre de l’ampleur ! », prédit-il. « Ce meeting est maintenant au programme des Championnats du monde. De plus en plus de pays s’y mettent. » Six nations étaient représentées en 2018, elles seront dix en septembre prochain, venues de trois continents : l’Europe, l’Afrique, avec le Maroc et l’Algérie, et l’Amérique du Sud avec le Chili. L’équipe de France défendra son titre et même son record du monde (54 boules touchées sur 58 possible en cinq minutes), établi l’an passé lors de la finale contre la Croatie.

Faire connaître la discipline

Bruguières Sport Boules n’a pas abandonné son tournoi national. En tout, 27 équipes, 18 masculines et 9 féminines, vont concourir lors du 8e meeting national, entre les passages des boulistes internationaux. « Elles viendront se tester pour se préparer au Championnat de France des clubs », précise Jean-Luc Ricard. Les spectateurs pourront assister gratuitement à ces deux compétitions. « Ces meetings se dérouleront en extérieur, car nous comptons faire du bruit et attirer les gens », souligne l’organisateur. « C’est une opération de communication souhaitée par la FIB pour faire connaître notre discipline. Nous sommes les seuls au monde à proposer cette compétition internationale de relais double mixte hors championnats du monde, mais la Fédération souhaite développer ce format et fonder un circuit mondial. »

Le programme :
  • De 9h30 à 11h00 : 1er tour national
  • De 11h00 à 12h00 : 1er tour international
  • De 13h30 à 15h00 : 2e tour national
  • De 15h00 à 16h00 : 2e tour international
  • De 16h10 à 17h40 : demi-finales nationales
  • De 17h40 à 18h30 : demi-finales internationales (les quatre équipes affichant les meilleurs scores cumulés sont qualifiées)
  • De 18h40 à 19h10 : finales nationales
  • De 19h10 à 19h30 : finale et matches de classement
Par Leslie Mucret
Crédit photo : Brigitte Battiston
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE