Axel Chapelle et ATLAND s’associent dans un pacte de performance

Jusqu’aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo, ATLAND apportera un soutien financier et professionnel à Axel Chapelle, champion du monde junior du saut à la perche, et considéré comme l’un des plus grands talents nationaux de la discipline.

 

A tout juste 23 ans, Axel Chapelle dispose déjà d’un palmarès et de performances qui le positionnent parmi les plus grands. Double champion de France cadet (2011 et 2012), vice-champion d’Europe junior (2013), il devient à 19 ans le second perchiste français de l’histoire, après Jean Galfione, à remporter le titre de champion du Monde junior, en franchissant 5,55m. À titre de comparaison, Au même âge, la légende de la discipline Sergueï Bubka détenait un record de 5,70m et le recordman du monde Renaud Lavillenie sautait 4,70m. De « grand espoir de la perche française », Axel Chapelle devient rapidement une confirmation sur le circuit international. Dès 2017, il se qualifie pour la finale des Championnats du Monde de Londres (6ème place), avant d’établir son record personnel début 2018 (5,88m) lors du All Star Perche, se positionnant ainsi au 5ème rang des meilleurs performeurs mondiaux de l’année, et parmi les meilleurs perchistes français de l’histoire.

« Les victoires de demain se préparent aujourd’hui »

Une ascension fulgurante qui attire l’attention du groupe immobilier ATLAND. À travers un pacte de performance, la société propose une collaboration au jeune sportif, lui qui est intéressé par le milieu de l’immobilier. « Nous sommes très fiers d’accompagner Axel dans sa carrière de sportif de haut niveau dans une discipline où il s’impose peu à peu comme un des athlètes les plus prometteurs. Les victoires de demain se préparent aujourd’hui, et nous mettrons tout en œuvre pour lui permettre de vivre sa passion dans les meilleures conditions », explique Georges Rocchietta, président du Groupe ATLAND. De son côté Axel Chapelle a lui déclaré : « Cela va me permettre de m’équiper, tout au long de l’année, pour les entrainements et les compétitions tout en élargissant mes horizons avec la découverte d’un nouvel environnement et de nouveaux métiers ».

Le pacte de performance, une volonté du ministère des Sports

C’est l’une des priorités du ministère des Sports, la double réussite sportive et professionnelle des athlètes a fait l’objet, fin 2014, d’un « Pacte de performance » visant à favoriser la rencontre entre des entreprises et les plus grands espoirs des disciplines olympiques. L’objectif poursuivi étant de permettre aux jeunes athlètes potentiellement médaillables aux Jeux Olympiques & Paralympiques d’être accompagnés, durant une olympiade, par une entreprise leur offrant la possibilité de conjuguer de front carrière sportive et projet professionnel, à travers une convention-cadre relative à la professionnalisation des sportifs de haut niveau. Cela se traduit soit par la signature d’un contrat de travail (CDI ou CDD de droit commun) avec un temps de travail aménagé, soit par la signature d’un contrat de prestation d’image accompagné d’une clause relative à l’insertion professionnelle.

Justin Teste
Crédit photo : GEPA / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE