Arnaud Saurois : « Le sport comme outil de santé publique »

L’UELNESS (Unité d’Enseignement Libre Nutrition culturE Sport Santé) proposée par l’Université de Poitiers à ses étudiants a été primée lors des Trophées Sport et Management 2018. Un prix qui vient récompenser cette envie de sensibiliser les étudiants à cette notion de Sport/Bien-être.

 

Arnaud, vous avez remporté le prix « Grandes écoles/Université » de la 5e édition des Trophées Sport et Management. Qu’est-ce que cette récompense représente pour vous ?

C’est forcément toujours un sentiment de fierté. On est reconnus pour ce que l’on essaie d’apporter à nos étudiants. Et puis, c’était également l’occasion de rencontrer d’autres acteurs du sport, d’échanger avec eux. Il y avait cette symbolique d’être au milieu de tout ce réseau que constitue le Trophée Sport et Management.

Pourquoi avoir créé cette UELNESS ?

C’est un projet porté par la Chaire Sport Santé Bien-être de l’Université. Notre but est de diffuser un message avec le sport comme outil de santé publique. Il est porté par des travaux de recherches à l’université, on s’est dit que ce serait très bien de l’appliquer pour le personnel de l’université, mais aussi, évidemment, aux étudiants. Donc, on l’a inscrit dans un contexte plus global, puisque le sport est un très bon outil, mais ce n’est pas le seul. Alors, on mixe sport, culture, nutrition… Le but étant que les étudiants puissent choisir cette unité d’enseignement et ainsi venir vivre ce qui ne sont pas forcément des cours, mais plutôt de véritables expériences.

Ces expériences… qu’apportent-elles aux étudiants ?

Pendant quatre semaines, ils vivent différentes expériences autour de ces trois thèmes qui leur serviront aussi bien, au cours de leurs études, que dans leur vie professionnelle. Ce n’est pas des conférences où ils vont parler de sport. Là, ils en font vraiment, ils le vivent.

Est-ce la seule initiative autour du sport santé que l’Université propose ?

Et bien non, justement. Nous proposons désormais un séminaire de trois jours dédiés aux étudiants de deuxième année de médecine qui, eux, n’ont pas accès à l’UELNESS. Il contient globalement les mêmes thèmes que l’unité d’enseignement, à savoir le sport, la nutrition, mais aussi la santé environnementale et la gestion du stress que nous avons rajouté. C’est vraiment une ouverture que nous faisons pour les filières de la médecine et notamment des deuxièmes années qui, avec l’organisation de leurs études, ne peuvent pas accéder à l’unité.

Propos recueillis par Maxime Charasse
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE