Les 11 Bleus pour les Championnats du monde de lutte

Les Championnats du monde de lutte vont commencer samedi prochain. L’équipe de France va tenter de décrocher des podiums, mais aussi des qualifications pour les JO de Tokyo 2020.

 
Onze lutteurs français vont participer aux Championnats du monde à Nur-Sultan (Kazakhstan) du 14 au 22 septembre. En plus de viser une médaille, les athlètes tricolores vont tenter de décrocher leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Il faudra pour cela accrocher au minimum une petite finale. À suivre l’expérimenté Mélonin Noumonvi, Koumba Larroque, vice-championne du monde en titre qui revient de blessure, ou encore Zelimkhan Khadjiev, vice-champion d’Europe 2018. Après ces championnats du monde, il restera deux opportunités de se qualifier pour Tokyo 2020, un Tournoi qualificatif olympique (TQO) européen du 19 au 22 mars 2020 à Budapest (Hongrie) et un TQO mondial à Sofia (Bulgarie) du 30 avril au 3 mai 2020 qui offriront chacun uniquement deux places par catégories.

La sélection française

Lutte gréco-romaine

67 kg: Yasin Ozay (entrée en compétition le 15 septembre)
77 kg: Evrik Nikoghosian (entrée en compétition le 16 septembre)
87 kg : Khalis Ghilmanou (entrée en compétition le 15 septembre)
97 kg : Mélonin Noumonvi (entrée en compétition le 15 septembre)

Lutte féminine

50 kg : Julie Sabatié (entrée en compétition le 17 septembre)
57 kg : Mathilde Rivière (entrée en compétition le 18 septembre)
62 kg : Pauline Lecarpentier (entrée en compétition le 19 septembre)
68 kg : Koumba Larroque (entrée en compétition le 19 septembre)

Lutte libre

65 kg: Ilman Mukhtarov (entrée en compétition le 19 septembre)
74 kg: Zelimkhan Khadjiev (entrée en compétition vendredi 20 septembre)
86 kg: Akhmed Aibuev (entrée en compétition samedi 21 septembre)

Leslie Mucret
Crédit photo : Aleksandar Djorovic / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE