CrossFit : le French Throwdown montre les muscles

Du 28 au 30 juin, le Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines va accueillir l’édition 2019 du French Throwdown. Un événement devenu la plus importante compétition de CrossFit en France.

 
Le « FT » est dans les starting-blocks. Par « FT », il faut entendre le French Throwdown, le plus grand événement français de CrossFit. Cette année, la neuvième édition aura lieu du 28 au 30 juin, du côté du Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Pas de cyclistes au programme donc, mais la crème des crossfiteurs, répartis dans différentes catégories. « Cette année, on propose d’ailleurs une catégorie destinée aux personnes qui n’ont pas le niveau des meilleurs, mais qui peuvent tout de même pratiquer et participer à l’événement », explique Daniel Chaffey, organisateur du French Throwdown. Au total, 550 participants sont attendus durant trois jours. « L’une des nouveautés est que le meilleur homme, la meilleure femme et la meilleure équipe gagneront leur ticket pour participer aux CrossFit Games, aux États-Unis. »

Un village en plein boom

Le FrenchThrowdown devient ainsi, au fil des années, un événement international incontournable dans la planète CrossFit. « Nous avons d’ailleurs 51 % des participants qui sont des étrangers, c’est la preuve que notre compétition compte de plus en plus sur la scène internationale », confie Daniel Chaffey. Autre particularité du « FT », c’est aussi son village, à tel point que l’événement devient également un point de rassemblement pour tous les passionnés de CrossFit. « On a en effet un village vendeur très important, avec une cinquantaine de stands. On retrouvera des fournisseurs d’équipements, de vêtements, de nutrition, de complètements alimentaires… Notre événement devient presque un salon du CrossFit. Il y a encore quelques années, seuls les partenaires étaient présents. Désormais, on doit presque refuser du monde ! »

17 000 pratiquants en France

Le French Throwdown participe ainsi pleinement à l’essor du CrossFit en France. Un développement que Daniel Chaffey juge « exceptionnel. » « En France, le sursaut est important depuis plusieurs années. Désormais, on compte 17 000 pratiquants pour un pays qui compte seulement 520 box (salles affiliées, NDLR), c’est très élevé. La France est d’ailleurs le pays avec le ratio le plus élevé entre nombre de box et pratiquants. Cela prouve qu’il y a une vraie culture du CrossFit qui est en train de s’installer dans le pays. L’engouement est réel et notre événement participe à cette dynamique. » Le French Throwdown remplira en effet le Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines durant trois jours. Pour le CrossFit, c’est tout sauf anodin.

A lire aussi > notre édition Île-de-France

Par Olivier Navarranne

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE