À la découverte des îles de loisirs

Depuis plusieurs années, les îles de loisirs n’ont cessé de se développer. Le territoire francilien en compte onze, qui accueillent chaque année plus de quatre millions de personnes en proposant des activités sportives et de loisirs.

 
Objectif trois millions de pratiquants. Voilà ce qu’a annoncé l’Élysée au moment de l’obtention des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Un objectif ambitieux qui passe par le développement de lieux de pratique. Du côté de l’Île-de-France, les îles de loisirs participent pleinement à la lutte contre la sédentarité et l’accès à la pratique sportive. Chaque année, les onze îles de loisirs d’Île-de-France accueillent plus de quatre millions de Franciliens. « Sur 3 000 hectares de nature au total, les îles de loisirs offrent à tous la possibilité de s’évader et de se détendre, mais aussi de pratiquer de nombreuses activités sportives, de loisirs et culturelles », assure Patrick Karam, vice-président de la Région Île-de-France chargé des sports, de la jeunesse et de la vie associative.

4 millions de Franciliens par an

En bords de Seine, Le Port aux Cerises est l’une des îles de loisirs les plus appréciées des Franciliens. Entre bords de Seine et forêt de Fontainebleau, l’île de loisirs de Bois-le-Roi est également prisée avec 75 hectares de nature et d’aménagements sportifs. Escalade, football, golf, tennis, tir à l’arc ou encore basket y sont les activités les plus pratiquées. Au cœur de la forêt de Fontainebleau, l’île de Buthiers recueille également un succès impressionnant sur le même type d’activités. L’île de loisirs des Boucles de Seine est de son côté plutôt axée sur les sports de plein air. Avec un plan d’eau de 120 hectares, le paddle, la natation, le catamaran et la planche à voile sont les sports rois. Autre lieu phare des sports nautiques, l’île de Cergy-Pontoise, l’une des plus étendues avec 250 hectares. Et que dire de l’île de Jablines-Annet, 500 hectares au total, où des activités diverses et variées sont pratiquées, comme le téléski nautique, l’équitation, le Disc-Golf, le trampoline, le tennis de table ou encore le pédalo. Du côté de Vaire-Torcy, les sports de raquettes (squash, tennis et badminton) sont les plus pratiqués,

Vent en poupe pour les sports nautiques

L’intérêt de ces îles de loisirs, c’est aussi qu’il y en a pour tous les Franciliens. Celle de Créteil par exemple, qui propose un lac et des activités nautiques, mais aussi des balades à pied ou à vélo. Du côté de l’Essonne, c’est l’île d’Étampes qui accueille les visiteurs, en particulier autour de sa patinoire synthétique de 600m² ouverte toute l’année. Saint-Quentin-en-Yvelines n’a pas à rougir en proposant le plus grand plan d’eau d’Île-de-France, L’île de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines est tout simplement la plus grande de la région. Karting, parcours d’orientation, fitness, canoë-kayak, équitation ou encore golf font partie des nombreuses activités proposées. Un éclectisme que l’on retrouve au sein de l’île du Val de Seine, qui propose également de la pétanque. Une activité qui recueille de plus en plus de succès auprès des Franciliens, notamment à l’approche des beaux jours…

A lire aussi > notre édition Île-de-France

Par Olivier Navarranne

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE