Lutter contre la maladie grâce à DK Pulse

Les professeurs diplômés de l’association DK Pulse encadrent leurs adhérents lors de séances d’activités physiques soutenues afin de lutter contre les pathologies cardio-vasculaires ou d’autres maladies chroniques.

 
L’association DK Pulse a été créée en 2014 à Capelle-la-Grande, dans le Dunkerquois, pour accompagner des personnes présentant des pathologies ou des facteurs de risques cardio-vasculaires lors de leur retour au sport afin de lutter au mieux contre leur maladie. « Je travaillais en centre hospitalier et je me suis rendu compte que les personnes prises en charge n’avaient pas de structures pour poursuivre leur rééducation ou leur réadaptation une fois sorties », raconte Sandra Pit, fondatrice de DK Pulse et professeur diplômée.

Dans le prolongement des soins

Les 250 adhérents font leur séance sur des tapis, des rameurs ou des appareils d’ergothérapie pour travailler le renforcement musculaire et pratiquent la marche nordique ainsi que du footing, encadrés par cinq éducateurs diplômés en master APA (activités physiques adaptés). « Nous ne sommes pas là pour remplacer les clubs », souligne Sandra Pit. « Nous accompagnons une personne pendant six mois à un an, puis nous l’orientons vers une structure sportive. » Les séances sont calées sur les protocoles médicaux du Docteur Jean-Philippe Wagner, directeur du centre de radiothérapie de Dunkerque très impliqué dans l’association, et les oncologues du Dunkerquois. « Nous commençons le travail en douceur afin de mettre les patients en confiance », indique la professeur APA. Ensuite, les éducateurs ne ménagent pas les adhérents. « Pour que l’activité physique soit un médicament efficace, il faut qu’elle soit exécutée avec une certaine intensité », insiste Sandra Pit. « Ce n’est pas parce qu’on est essoufflé que c’est dangereux. Nous montrons comment bien pratiquer une activité afin de lutter contre ces maladies à l’avenir. » DK Pulse accueille également des personnes en surpoids ou avec un taux de cholestérol élevé qui veulent reprendre une activité physique en étant encadrés.

Parcourir le territoire

Ce mois-ci, DK Pulse a lancé le « bus santé sport » pour élargir son champ d’actions aux communes rurales du Dunkerquois où les habitants sont éloignés des équipements sportifs et dans les quartiers prioritaires de la ville afin de lutter contre la sédentarité. Le bus contient, entre autres, quatre vélos et une plateforme de renforcement musculaire. Ces séances sont aussi menées par des professeurs diplômés.

Leslie Mucret
Crédit photo : DK Pulse
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE