Badminton : Les Hauts-de-France prennent le volant

Les Championnats d’Europe par équipes de badminton, qui auront lieu à l’Arena stade couvert de Liévin en février, seront l’occasion pour la FFBad de mobiliser les Hauts-de-France autour de ce sport.

L’Arena stade couvert de Liévin sera le théâtre des Championnats d’Europe par équipes de badminton du 11 au 16 février. En tout, 28 formations féminines et 32 masculines, soit 36 nations représentées, plus les jeunes participants du Championnat continental individuel U15 qui débutera le 14 février, vont se retrouver pour l’événement. Cela va faire beaucoup de monde. « Il a fallu trouver un lieu capable de contenir dix terrains de badminton pour jouer tous ces matchs simultanément », explique Pascal Bildstein, directeur de la communication à la Fédération française de badminton (FFBad). « L’Arena stade couvert de Liévin est un équipement extraordinaire qui correspond aux cahiers des charges. »

Montrer du badminton de haut niveau

La FFBad a candidaté dès 2014 pour obtenir l’accueil de ces Championnats d’Europe par équipes, dans le cadre de son programme d’organisation d’épreuves internationales mis en place en 2010. Plusieurs championnats continentaux ont déjà eu lieu sur le territoire : individuel en 2016 au Vendéspace, junior en 2017 à Mulhouse et parabadminton en 2018 à Rodez. La Fédération a candidaté dès 2014 pour organiser cette compétition par équipse. « Nous avons plusieurs objectifs, dont donner la possibilité à nos équipes de briller et de remporter une médaille sur le sol français, ainsi qu’obtenir un succès médiatique autour de la compétition et bien sûr le développement du badminton sur le territoire », détaille Pascal Bildstein. En partenariat avec la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin, le Département du Pas-de-Calais et la Région, la FFBad va mettre un plan d’action territorial à destination de plusieurs publics des Hauts-de-France. « Nous allons inciter un maximum de jeunes à venir voir la compétition », explique le directeur de la communication. « Le badminton est l’un des premiers sports scolaires et nous voulons montrer qu’il est possible aussi de pratiquer à haut niveau. » Les publics éloignés du sport, comme les personnes en situation de handicap ou vivant dans les quartiers, font également partie des cibles. « Les différentes opérations permettront d’inviter beaucoup de personnes à l’Arena et aux animations. Nous voulons montrer que le badminton est un sport facile à pratiquer, sans contact, mais qui ne se joue pas seul. C’est un bon moyen de créer du lien social. »

 

Faire venir les clubs dans le giron fédéral

Une fanzone sera installée durant les épreuves dans l’Arena stade couvert de Liévin, avec des jeux de précision et de puissance à côté des stands des différents exposants et partenaires, dont Yonex, fabriquant de raquettes de badminton qui accompagne la FFBad depuis des années. Les licenciés des 131 structures adhérentes à la Ligue des Hauts-de-France vont être aussi mobilisés, toujours pour aller soutenir les Bleus, mais aussi pour pourvoir les 200 postes du programme de bénévoles. La FFBad va profiter de ces Championnats d’Europe pour aller à la rencontre des clubs locaux non affiliés. « Nous allons organiser des réunions et des visites dans ces associations, avant et pendant la compétition, afin de les ramener dans le giron fédéral », indique Pascal Bildstein.

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport (photo d'illustration)
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE