Mondial de handball féminin 2019 : les Bleues cèdent d’entrée

L’équipe de France féminine faisait son entrée en lice aujourd’hui dans le Mondial de handball féminin 2019. Face à une Corée du Sud réaliste, les championnes du monde en titre se sont inclinées 27-29.

 

Les Françaises entamaient de la meilleure des manières cette deuxième rencontre du Groupe B (l’Allemagne s’étant imposée un peu plus tôt 30-24 face au Brésil, NDLR), en prenant trois buts d’avance (3-0). Menant 4-1, les joueuses d’Olivier Krumbohlz laissaient pourtant les Sud-coréennes revenir à la marque (4-4), avant de reprendre trois longueurs d’avance quelques instants plus tard (7-4). Pas assez agressives en défense, les Bleues laissaient des espaces à leurs adversaires, ce dont elles profitaient pour de nouveau recoller au score (7-7). A partir de 9-9, les Françaises se redonnaient de l’oxygène en enchaînant trois buts d’affilée (12-9, 24e). Positionnées en 1-5 en défense, et malgré plusieurs arrêts d’Amandine Leynaud, les Françaises rentraient finalement aux vestiaires avec un avantage de +1 (13-12).

 

 

Dès l’entame de la 2e période, les Sud-coréennes passaient devant pour la première fois de la partie (13-14, 32e). A la 37e, et malgré une infériorité numérique, les Bleues repassaient devant (17-16). En difficulté en défense, les Bleues voyaient ensuite leurs adversaires prendre trois longueurs suite à un jet de 7 mètres (17-20, 40e), puis 4 quatre minutes plus tard (18-22). A la 48e minute, les Sud-coréennes se voyaient infliger un carton rouge, ce dont profitait Alexandra Lacrabère pour ramener son équipe à un but sur un jet de 7 mètres (21-22). Mais en manque de réalisme offensif, les Bleues ne parvenaient pas à prendre le dessus, se retrouvant mener de nouveau de 3 buts (22-25, puis 23-26). Quelques minutes plus tard, l’écart augmentait à +4 en faveur des Coréennes (23-27, puis 25-29). Malgré deux derniers buts, les Françaises s’inclinaient finalement 27-29. Un retard à l’allumage qu’il faudra corriger dès demain face au Brésil…

La rédaction
Crédit photo : Bildbyran / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE