Le Handball club de Bousbecque se met au handfit pour elles

Le Handball club de Bousbecque Warvicq-sud Valde Lys est l’un des lauréats de l’opération « hand pour elles » lancée par la FFH pour féminiser ce sport. Le club du Nord a initié des actions dans le handfit.

 
La Fédération française de handball a lancé l’opération « Hand pour elles » l’année dernière, afin de favoriser l’ouverture de ce sport aux femmes au niveau local, en partenariat avec FDJ dans son programme « Sport pour Elles FDJ ». Le handball club de Bousbecque Warvicq-sud Valde Lys, dans le Nord, fait partie des 10 lauréats 2019, dévoilés en septembre.

« Intégrer les mères et les épouses des joueurs »

Le club a répondu à l’appel à projets et a organisé deux événements autour du handfit en fin de saison dernière. « Nous avions un projet de monter une section de handfit, nouvelle action autour du sport santé et du bien-être qui attire essentiellement les femmes », raconte Maïté Ducoront, membre du bureau. « Nous souhaitons intégrer les mères et les épouses des joueurs. » Dans un premier temps, le handball club de Bousbecque Warvicq-sud Valde Lys a organisé un marathon handfit, pour les personnes éloignées de la pratique sportive, lors duquel les coaches du club se sont relayés sur six séances. Plus tard dans le mois, l’association a ouvert des séances de handfit aux duos maman/enfant. « C’était un moment pour faire découvrir le handball ensemble », souligne Maïté Ducoront. « Nous avons surtout vu des mères de joueurs du club, mais des mamans et leurs enfants de l’extérieur sont aussi venues. » En tout, 80 femmes ont participé à ces événements.

S’inscrire dans la durée

Les opérations ont bien fonctionné car elles ont permis d’ouvrir la section handfit, active et depuis septembre. La dotation de la FDJ pour les lauréats de l’opération « Hand pour elles » de 2 500 € permettra de la stabiliser. « Au-delà de la récompense, nous sommes très contents que le jury ait souligné que ce projet était fédérateur et nous ait encouragé à continuer de manière durable », ajoute Maïté Ducoront. Le handball club de Bousbecque Warvicq-sud Valde Lys envisage de reproduire le marathon handfit et d’envoyer ses coachs en formation. « La pratique du sport santé est un moyen d’intégrer plus de femmes au club où les hommes sont grandement majoritaires », poursuit la membre du bureau. « Dans le handfit, elles font elles aussi partie d’une équipe où elles s’accompagnent et se soutiennent. La séance du vendredi soir est un moment de pratique collective et conviviale, mais aussi un lieu de paroles. »

Leslie Mucret
Crédit photo : handball club de Bousbecque Warvicq-sud Valde Lys
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE