Handball : la première pierre de l’« Ambition 2020 » de la Team Chambé

Le Chambéry Savoie Mont Blanc Handball possède déjà l’un des meilleurs centres de formation de France, mais souhaite aller plus loin en créant une académie internationale dans le cadre de son projet « Ambition 2020 ». Cet espace d’entraînement deviendra aussi un lieu de vie et d’affaires pour les partenaires locaux. Point sur le projet avec Laurent Munier, directeur général du club.

Où en est le chantier pour la construction de cette académie internationale de handball ?
Nous avons posé la première pierre, ou plutôt, planté le premier arbre, début septembre. Les travaux de terrassement avaient déjà été faits, la partie gros œuvre va commencer. Deux bâtiments, d’une surface de 4 000 m² en tout, vont sortir de terre. Le gymnase, avec salle de musculation et foyer de vie, entre autres, seront dans le premier. L’autre bâtiment contiendra une salle de réception et des bureaux privés au rez-de-chaussée, les bureaux du club au premier étage et les studios des jeunes du centre de formation au second.  La fin des travaux est prévue pour fin juillet 2020, si tout se passe bien. L’académie de la Team Chambé sera située à 500 mètres du Phare (la salle dans laquelle joue l’équipe professionnelle du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball, NDLR), ce qui est parfait pour nous, pour les jeunes, pour les partenaires.

 

Pourquoi le club a-t-il décidé de se lancer dans la construction d’une académie internationale ?
Aucun club de handball dans le monde n’est propriétaire de son académie. C’est une vraie nouveauté. Nous agissons dans l’optique d’accueillir de plus en plus de jeunes talents en leur proposant tout sur place : l’hébergement, la restauration, la scolarité et l’équipe professionnelle qui joue juste à côté. De plus, les entraînements de chaque catégorie de jeunes se dérouleront dans une même unité de lieu. Actuellement, les coaches et les équipes se déplacent dans les différents gymnases de la ville et c’est parfois difficile d’avoir des créneaux. En tout, 80 % de nos jeunes passés par notre centre de formation sont devenus professionnels, pas forcément à la Team Chambé. C’est notre fierté, parce que c’est le double des ratios des autres clubs. Mais, nous sommes confrontés à une concurrence de plus en plus forte, notamment du Paris Saint-Germain, du Montpellier Handball et du HBC Nantes. Nous voulons continuer d’attirer des jeunes talents et les accueillir dans les meilleures conditions dans le cadre de notre projet « Ambition 2020 ». De plus, la communauté d’agglomération Grand Chambéry est propriétaire de la salle Le Phare, pour laquelle elle a confié plusieurs subdélégations. Nous devons jongler avec d’autres manifestations organisées à l’intérieur. Les joueurs professionnels pourront s’entraîner au gymnase de l’académie les fois où Le Phare ne sera pas disponible.

 

 

« Être prêts au plus tard mi-août »

 

Votre but est-il également de créer un lieu d’affaires ?
Nous sommes le club sportif de Savoie et de Haute-Savoie avec le plus gros réseau de partenaires. Nous avons des liens avec 250 entreprises du territoire, ce qui représente près de 1 000 personnes qui assistent aux matches à domicile. Nous allons ouvrir les bureaux, les salles de réunion et les espaces de réception de l’académie aux partenaires et aux acteurs économiques du territoire.  Nous avions besoin de développer d’autres activités du club, hors des matches et hors du Phare.

 

Être propriétaire de ses locaux est-il ainsi un moyen d’être plus autonome financièrement ?
Le club a un vrai besoin de générer de nouvelles ressources. Les chambres occupées actuellement par les jeunes du centre de formation sont louées au CROUS. En disposant de nos propres logements, l’argent reste au club. C’est pour cette raison qu’il faut que l’académie soit prête au plus tard mi-août, afin que les joueurs puissent l’intégrer dès début septembre et ne plus avoir de loyers à payer. Nous faisons construire 18 studios, mais nous signons douze joueurs en convention maximum. Les logements restants seront loués à des sportifs d’autres disciplines de la région. Entre les économies et les ressources générées par la mise à disposition des équipements, le club compte sur 400 000 euros de recettes additionnelles par an, en plus des 115 000 € de transferts de charges annuelles.

 

 

Comment financez-vous les travaux ?
Nous avons signé un bail emphytéotique (un contrat qui donne un droit réel immobilier au locataire, NDLR) de 25 ans avec la Ville pour le terrain. Le coût de la construction s’élève à 6 millions d’euros et, en ajoutant les aménagements et les taxes, le montant avoisine les 6,7 millions d’euros. La moitié de cette somme est amenée par les collectivités : la Région, le plus gros financeur, à hauteur de 2,78 millions d’euros et le Département de la Savoie qui met 850 000 d’euros. Chambéry Savoie Mont Blanc Handball a demandé une aide à l’Agence nationale du sport qui devrait se situer entre 500 000 et 1 million d’euros. Le club a contracté un prêt de 3 millions d’euros et a formé il y a deux ans le « Club 83 », comme l’année de création de la Team Chambé, afin d’inciter des partenaires privés à augmenter leur capital. Une dizaine a répondu favorablement. Le club pourra mettre des bureaux et des salles de réunion de l’académie à leur disposition quand ils en auront besoin. Enfin, nous cherchons un naming pour financer les frais de construction et de fonctionnement.

 

« Un projet structurant pour le territoire »

 

De quelle manière le club a-t-il convaincu la Région d’investir ?
Notre président Alain Poncet a fait un gros travail en allant rencontrer Laurent Wauquiez, président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Ce dernier a compris que ce n’était pas seulement un projet handball, mais un projet structurant pour le territoire. La Région investit souvent dans ce genre de volontés, comme elle l’a déjà fait pour la Groupama OL Academy. Par ailleurs, le gymnase pourra être mis à la disposition des collèges et des lycées des environs, ce qui ajoute du lien avec la collectivité. Pour les élus, c’était une évidence de nous soutenir. Ils étaient d’ailleurs nombreux pour la pose de la première pierre.

 

Avez-vous choisi des sociétés de la région pour bâtir cette académie ?
Les entreprises qui travaillent dans la construction des deux bâtiments sont uniquement locales. Plusieurs de nos contracteurs, dont Mauro SAS, spécialisé dans le génie civil et les travaux publics, sont des partenaires de Chambéry Savoie Mont Blanc Handball depuis plus de 20 ans. Une fois que l’académie sera lancée, nous choisirons des entreprises locales pour le nettoyage et des kinésithérapeutes des environs vont pouvoir s’y installer.

L’académie de la Team Chambé en chiffres :
  • 4 000 m² de surface
  • 18 studios pour accueillir des jeunes du centre de formation et d’autres sportifs
  • 6,7 millions d’euros de travaux
  • 50 % de la construction de l’académie financée par les collectivités
  • 250 entreprises partenaires du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball
Par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE