La pratique physique, une bonne résolution dans le Grand Est

Environ 30% des habitants de la région Grand Est ont pris comme première bonne résolution la pratique d’une activité physique et sportive pour cette année 2020.

 
En ce début d’année 2020, la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) a révélé que 30% des habitants de la région Grand Est ont placé la pratique d’une activité physique en bonne résolution n°1, grâce à son Baromètre Sport-Santé réalisé en collaboration avec l’institut IPSOS. Autre chiffre intéressant : un quart de ces personnes ne pratiquent actuellement aucune activité sportive. Le Baromètre Sport-Santé révèle également que les habitants de la région Grand Est pratiquent en moyenne 3h18 d’activités physiques et sportives par semaine, un chiffre en deçà de la moyenne nationale à 3h40.
 

 

« En 2020, cela fera 30 ans que nous avons développé le concept de Sport Santé : du sport pratiqué dans une quête de bien-être, d’épanouissement, de développement de ses capacités qui passe par une meilleure compréhension de son corps », a rappelé Patricia Morel, présidente de la FFEPGV. « C’est aussi une forme de socialisation, une pratique collective où la solidarité entre chaque participant se distingue de l’objectif de victoire sur les autres, lié aux pratiques compétitives. »

Leslie Mucret
Crédit photos : Bildbyran / Icon Sport et MGEN
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE