Pascal Dupraz prêt à réveiller Caen

Ce vendredi (20h), Caen affronte Châteauroux lors de la 10e journée de Ligue 2. L’occasion pour Pascal Dupraz de faire des débuts très attendus sur le banc caennais, lui qui rêve de montée dans l’élite du football français.

 

« Si j’ai réveillé Toulouse, je dois être capable de réveiller Caen. » Du Pascal Dupraz dans le texte. Le coach de 57 ans a retrouvé un banc de touche, un an et demi après la fin de son aventure toulousaine. Le Stade Malherbe Caen, actuel 17e de Ligue 2, a décidé de lui faire confiance après avoir mis de côté Rui Almeida, un entraîneur pourtant arrivé il y a quelques semaines seulement. Avec seulement six points en neuf matches et un retard de onze points sur la montée directe en Ligue 1, Caen est dans le dur. Mais Pascal Dupraz croit en des jours meilleurs. « Ce projet correspond en tous points à ce que je souhaite. Le Stade Malherbe est un club structuré et c’est comparable à la vie. Ce n’est pas toujours linéaire, il peut y avoir des accrocs. Mais ce n’est pas pour autant que vous allez sombrer ou abandonner. Ça fait partie de la logique d’un club de la dimension du Stade Malherbe. »

La montée en Ligue 1 en fin de saison ?

Comme à Evian-Thonon-Gaillard et à Toulouse, Pascal Dupraz n’entend pas faire le spectacle uniquement dans ses déclarations. C’est bien sur le terrain qu’il entend que son club fasse parler de lui. « J’ai la volonté qu’on ne s’ennuie pas et c’est un engagement que je prends. Ma mission, c’est aussi de faire comprendre aux joueurs que nous sommes dans cet état d’esprit là. Ça va venir avec de la confiance. » Premier objectif pour Pascal Dupraz : gagner et permettre au club caennais de remonter au classement. Mais le natif d’Annemasse voit déjà plus loin. « Ce que je vais tenter d’apporter et ce que je vais tenter de soutenir, c’est de réduire le temps passé par le club en Ligue 2. Quand on fait le calcul, 29 matchs x 3 points ça en fait des points ! Si on en prend quelques-uns, on a encore la chance de grignoter journée après journée pour parvenir à nos fins. »

Dupraz lance un appel aux supporters caennais

Pour cela, Pascal Dupraz appelle à l’union sacrée. « Je veux qu’on retrouve l’unité, tous ensemble. J’ai un message pour les supporters : ce club est très suivi ! Il est très aimé donc. Quand il y a des amours, ça donne quelques fois lieu à des scènes qu’on regrette ensuite. Pour réussir dans notre entreprise, on a besoin du soutien de nos supporters. Qu’ils sifflent parce qu’ils sont mécontents, c’est normal. Mais aidez-nous ! Aidez-nous à faire en sorte que les joueurs retrouvent confiance. Les amoureux du Stade Malherbe ont un rôle à jouer et ce sera leur victoire lorsque le club retrouvera la Ligue 1 », confie le coach haut-savoyard. « D’Ornano doit redevenir une place forte où l’équipe en face craint de venir ! L’espace d’un match, on doit terrasser l’adversaire et à la fin on se serre la main, comme des rugbymen. On s’en met plein la pipe pendant 90 minutes et après ça, on se quitte bons amis. » Première expérimentation de cette nouvelle philosophie dès ce vendredi soir face à Châteauroux.

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE