Football : L’OL s’exporte aux États-Unis

L’Olympique Lyonnais a engagé des discussions exclusives en vue de l’acquisition du Reign FC, membre fondateur de la NWSL (ligue nationale de football féminin aux États-Unis).

 
Le Reign FC compte notamment dans son effectif l’attaquante Megan Rapinoe, joueuse FIFA de l’année 2019, qui a joué pour l’OL en 2013 avant de rejoindre le Reign FC, ainsi que l’internationale galloise et ancienne milieu de terrain de l’OL, Jess Fishlock.
 
Le Reign FC, qui entame sa huitième saison en NWSL, évolue au Cheney Stadium, à Tacoma, ville proche de Seattle dans l’État de Washington. Le club a terminé 2 fois premier de la saison régulière (2014 et 2015) et a participé 4 fois aux play offs de la NWSL (2014, 2015, 2018, 2019) dont il a disputé la finale à 2 reprises (2014 et 2015). En 2019, l’attaquante Bethany Balcer du Reign FC a été élue “Rookie” (meilleure jeune) de l’année en NWSL, et Vlatko Andonovkski, l’entraîneur de l’équipe, a été désigné entraîneur de l’année de NWSL. Ce dernier a récemment accepté de devenir l’entraîneur de l’équipe nationale féminine des États-Unis, sacrée championne du monde lors de la finale de la FIFA Women’s World Cup 2019, disputée au Groupama Stadium en juillet dernier.
 
Cet investissement devrait permettre de consolider la place de l’OL en tant qu’acteur majeur du football féminin dans le monde et de poursuivre le développement de la marque OL aux États-Unis. L’OL et le Reign FC ont pour objectif de finaliser la transaction avant le 31 janvier 2020 afin d’être opérationnel pour la saison 2020 qui débute le 9 mars 2020.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE